Les quotidiens du jeudi dessinent les scenarii de la libération de Karim Wade

Le mode opératoire que doit mettre en place le régime pour libérer Karim Wade, condamné en mars 2015 à six ans de prison et à une amende de plus de 138 milliards f cfa pour enrichissement illicite, est traité en priorité par les quotidiens de ce jeudi.
«Libération de Karim Wade-L’équation de sa fortune», titre EnQuête. Entre grâce, amnistie ou libération conditionnelle, le journal note que de la décision de Macky Sall dépendra l’état des finances du fils de Me Wade.

Sur la libération annoncée de Wade-fils, L’Observateur estime que «Macky Sall cherche la clé de Karim».

Nos confrères indiquent que le président de la République est en train d’étudier la stratégie pour noyer l’évènement, compte tenu de la jurisprudence Cheikh Diallo, Idrissa Seck ou encore Moustapha Sy.

Quoi qu’il en soit, La Tribune écrit déjà que la «grâce (sera accordée à) Karim, la traque enterrée».

Selon L’As, «Macky Sall (fait) face à l’équation PIT et LD (alliés)» pour la libération de Karim Wade.

Le Populaire parle de la désignation des plénipotentiaires pour la revue du Code électoral et souligne que «l’opposition peine à s’entendre».

«Consensus sur une liste unique-L’opposition rate son dialogue», titre Le Quotidien, informant que l’arbitrage du ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, est attendu.

Ce qui fait écrire Le Témoin : «Travaux de revue du Code électoral-Quand l’Etat arbitre le match de l’opposition».

Revenant sur ces divisions de l’opposition, la Tribune donne la parole au pôle de la majorité qui estime que l’opposition doit d’entendre.