Les quotidiens du jeudi à fond sur la sortie de la coalition «Taxawu Dakar» et le HCCT

La sortie hier des membres de la coalition «Taxawu Dakar» du maire socialiste de Dakar, Khalifa Sall, dénonçant des tentatives de fraude et de sabotage de la par le pouvoir de l’élection des Hauts Conseillers des Collectivités Territoriales (HCCT), prévue ce dimanche 4 septembre 2016, fait la Une des quotidiens parus jeudi.

«Election du HCCT-L’Etat sabote le scrutin», titre Walfadjri, informant que Khalifa et ses hommes menacent de troubler l’élection.

Dans ce journal, Barthélémy Dias, porte-parole de ladite coalition prévient : «Si nous n’avons pas à notre disposition le fichier électoral, il n’y aura pas de vote».

Ce qui fait dire à L’As que «Taxawu Dakar menace» suite au refus des autorités de délivrer le fichier électoral à trois jours du scrutin.

«A 72 heures de l’élection des Hauts conseillers-Le camp de Khalifa dénonce une vaste fraude», titre Le Populaire dans lequel journal, «Taxawu Dakar» dénonce le refus de la Direction générale des élections de lui remettre le fichier comme prévu par la loi et met en garde la Commission électorale nationale autonome.

Dans L’Observateur «Taxawu Dakar menace de bloquer le scrutin», faisant dire à La Tribune qu’on s’achemine «vers des troubles électoraux».

Pendant ce temps, Le Témoin estime que l’opposition fait monter la pression avec sa nouvelle structure «Wallu (qui) va dévoiler son plan de guerre».

Selon le journal, «une large frange de l’opposition se réunit aujourd’hui pour décliner son plan d’actions.

Commentant cette dynamique unitaire de l’opposition et de la société civile, Sud Quotidien met «Macky Sall entre deux feux».

«Opposition sénégalaise-Les mille et une coalitions du jeu politique», note de son côté EnQuête.

Le Quotidien s’intéresse aux tensions après la réélection du président sortant et s’exclame : «Coup de Ping de Ali, Gabon K.O !» Le journal informe que l’Assemblée nationale et le Sénat sont incendiés.

«Affrontements et incertitudes à Libreville», constate Libération, à côté du Témoin qui indique : «Ali Bongo réélu, heurts à Libreville et Port-Gentil».