Les producteurs de maïs équipés par le ministère de l’Agriculture

C’est le directeur de la Modernisation de l’équipement rural, Monsieur Samba Diobène Ka, qui a, au nom du ministre, Dr Papa Abdoulaye Seck, remis à Mme Nimna Diayté, présidente de la Fepromas (Fédération des producteurs de maïs du Saloum), ce matériel subventionné à hauteur de 50%. C’était à Nioro, sous la présence effective du président du Conseil départemental et de l’adjoint au préfet.

100 SEMOIRS ET 50 HOUES SINE OCTROYES A LA FEPROMAS PAR LA TUTELLE

L’Etat, dans sa politique de booster la production agricole comme moteur de la croissance, s’est lancé dans un vaste programme de modernisation de l’Equipement rural. Pour le directeur de la Modernisation de l’Equipement rural, venu représenter le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Dr Papa Abdoulaye Seck, « ces équipements vont permettre de faire des semis à grande échelle, c’est-à-dire, de grandes emblavures mais, aussi, et surtout, de semer de façon précoce ». Ce qui va, selon lui, « augmenter la production agricole, surtout céréalière où la spécialisation de la Fepromas est très remarquée ».

Pour sa part, Madame Nimna Diayté, la présidente de la Fepromas, visiblement très satisfaite de la cérémonie de réception de ce matériel, n’a pas manqué d’exprimer toute sa joie. « C’est un grand jour pour nous producteurs, membres de la Fepromas, car, comme vous le savez, pour avoir une agriculture de qualité, il faut forcément avoir du matériel adéquat », a-t-elle déclaré avant de remercier le président de la République, S.E.M. Macky Sall, et son ministre de l’Agriculture, le Dr Papa Abdoulaye Seck pour ce geste hautement important fait par la tutelle en direction des producteurs de maïs su Saloum.

Du côté du représentant départemental de l’Ancar (Agence nationale de conseil agricole et rural), « ce matériel appelé petit matériel agricole va permettre d’augmenter les productions au niveau des ménages parce que  c’est un matériel très adapté aux types de sols pratiqués dans la zone et, de ce point de vue, les rendements vont augmenter durant cette campagne ».

Rappelant que l’agriculture occupe une place importante dans le Plan Sénégal Emergent (Pse), l’adjoint au préfet soutient que « ce sont ces actions qui peuvent nous emmener vers l’autosuffisance alimentaire et le ministère de l’Agriculture est en train de faire preuve de ce que le président Macky Sall souhaite pour le Sénégal».

La Fepromas, basée dans le village de Paoskoto, département de Nioro, est créée depuis le 18 mai 2012 et compte, à nos jours, plus de 2400 membres (dont 268 femmes et 2133 hommes) pilotés par un conseil d’administration et s’appuie sur des partenaires stratégiques comme la Bnde, la Cncas, le Cms, le Pamecas, l’Uimec et l’Usaid. Rappelons que la présidente, Madame Nimna Diayté, remarquée à travers ses résultats et son engagement à la tête de la Fépromas, fut reçue en audience par le président américain Barack Obama, lors de son séjour au Sénégal. Aujourd’hui, avec des productions qui tournent autour de 12 789 tonnes de maïs, un équipement composé de 11 égreneuses, 22 humidimètres, 12 tracteurs, 33 Gps, 22 balances mécaniques, 30 rippers, 600 palettes, entre autres,  la Fepromas se positionne comme leader dans son domaine et ambitionne de mieux former ses membres par la création d’un cadre de formation, accompagner l’Etat dans la création d’emplois et envisage des visites d’échanges en Amérique (Texas, Brésil, Argentine, Canada…).

Source : Cellule de Communication du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural