les présumés assassins du taximan sénégalais, Pape Thiam, risquent 15 ans de prison

L’affaire Pape Thiam est loin de connaitre son épilogue. Hier, mercredi 5 octobre, lors d’un énième procès tenu au tribunal de Louisville, la juge Mary M. Shaw a décidé de fixer la date des plaidoiries au lundi 12 décembre prochain.

Près de deux ans, après avoir mis fin aux jours de Pape Thiam, le présumé meurtrier, Barry Morris et son complice, Anu White, devront connaitre leur sort que leur à l’issue des plaidoiries qui sont programmées à partir du 12 décembre prochain.

La date du 10 octobre, initialement prévue, n’est plus retenue par la juge. Cette décision a été prise sur demande du conseiller de Barry Morris. En effet, l’avocat de ce dernier, présumé meurtrier du taximan sénégalais, a demandé plus de temps pour mieux préparer sa défense. Conscient de la peine de 15 ans ferme infligée à Quinton Lewis, qui n’est pas l’assassin, mais, juste un membre du groupe, l’avocat craint le pire pour son client. Ainsi, il veut maximiser ses chances de convaincre la juge durant les plaidoiries.

Quinton Lamont Lewis a été reconnu coupable de trois chefs d’inculpation (Facilitation de meurtre, vol et falsification de preuves matérielles) le 7 septembre dernier et a écopé de 15 ans de prison ferme. Ceci fait suite à sa décision de plaider coupable et reconnaitre avoir fait partie du gang qui a assassiné Pape Thiam. Il sera présent dans la salle d’audience le 12 décembre prochain, sur décision de la juge, pour refaire le même témoignage devant Anu White et Barry Morris, qu’il a désigné comme l’auteur du coup de feu qui a occasionné la mort de notre compatriote Pape Mor Thiam.

Selon l’avocate conseillère de la famille de Pape Thiam, les plaidoiries se feront devant la juge, avec la présence de 10 à 12 membres du jury, des témoins, l’expert balistique, les détectives ayant mené l’enquête, les ambulanciers, un membre de la famille de la victime (pour témoignage sur Pape Thiam), ainsi que les deux co-prévenus. Elles s’étaleront sur quatre à cinq jours consécutifs. A leur terme, la juge Mary M. Shaw rendra le verdict tant attendu.

Cette affaire de meurtre est prise très au sérieux par la communauté sénégalaise de Louisville, ainsi que les membres de la famille de Pape Thiam, qui comptent se déplacer massivement dans la salle d’audience le 12 décembre prochain.

Pape Thiam “Paco”, jeune taximan sénégalais (31 ans) a été abattu le dimanche 14 novembre 2014 à bord de son taxi, à Newburg Road Louisville dans l’Etat de Kentucky par une bande de quatre jeunes, dont trois d’entre-eux étaient adolescents au moment des faits.