Les populations incendient une maison de prostituées à Thiès

Une maison dénommée «chez Pathé Ngom» située à Keur Mame El Hadji, fief du chef religieux El Hadji Amadou Sakhir Ndiéguène, à Thiès, a été incendiée. Cette maison était soupçonnée d’être un lieu de débauche qui abritait des prostituées et où on consomme de la drogue.
Les populations avaient saisi l’autorité administrative, mais rien n’a été fait. C’est par la suite que les populations ont décidé de régler le problème à leur manière.
Dans la nuit du 14 au 15 août, comme si elles s’étaient passé le mot, plus de 300 personnes, armées de gourdins, ont investi les lieux pour bastonner ses occupants avant d’incendier la maison. Les sapeurs-pompiers ont, avec beaucoup de peine, finalement réussi à circonscrire le feu.

L’As