Les moments sont durs, les ouvriers peinent à réunir la dépense quotidienne

Décidément, les temps sont durs, trop durs même et tout le monde le sent. Les fonctionnaires, les commerçants, les hôteliers, les transporteurs et mêmes les ouvriers vivent ces difficultés. Nous avons décidé de suivre l’activité de ce mécanicien de vélo toute la journée basé dans la commune de Bignona. Mais c’est vraiment difficile. Il a chômé pratiquement toute la journée. En dehors de quelques petites réparations, ce jeune, soutien de famille, marié père de deux enfants, n’a pas réussi à assurer la dépense du lendemain. S. Diallo avait, il y a quelques années démarré la vente de vélos d’occasion mais cette activité est tombée à l’eau après quelques mois d’expérience. Les bénéfices tirés vont directement dans le panier de sa jeune épouse car la mécanique n’arrive plus à le nourrir, lui et sa petite famille. Les clients ne viennent plus et pourtant, c’est une zone où le vélo est encore bien utilisé par la population. En chômage technique pratiquement toute la journée, notre jeune mécano accuse les politiciens avant de dire « deukeu bi daa M… » Le taux de croissance doit être revu car « nak », ça sent mauvais quelque part au sud

L.BADIANE pour xibaaru.com