Les femmes encouragées à trouver des postes de responsabilités

La salle de délibérations du conseil municipal de Kédougou a abrité ce mardi 3 Mai 2016 un atelier d’informations des femmes enseignantes sur le MIRADOR.

Elles sont près de 200 femmes, membres du Réseau des Femmes Enseignantes de la région de Kédougou à prendre part à cet atelier d’information et d’orientation sur l’utilisation de MIRADOR pour les compétitions aux postes. Une délégation du Bureau Genre du Ministère de l’Education Nationale a pris part à la rencontre.

Dans la mise en œuvre du Programme d’Amélioration de la Qualité, de l’Equité et de la Transparence (PAQUET), les pouvoirs politiques prônent l’implication de tous les acteurs notamment les femmes.  Dans cette école de la qualité où garçons et filles sont bien formés , où la promotion de l’égalité des chances est une priorité, les pouvoirs publics invitent à chaque niveau, la présence des femmes dans les sphères de prise de décisions.

C’est pourquoi, M Hamedy Dieng, Secrétaire Général de l’Inspection d’Académie (IA) de Kédougou.

« Cette rencontre n’est rien d’autre que la mise en œuvre de la politique du ministère de l’Education Nationale dans la région et traduit l’importance donnée à la femme. La constitution garantit à la femme ce droit d’accéder à des postes de responsabilités à travers la compétition. C’est une façon de lutter contre la discrimination basée sur le genre. L’IA accorde une importance particulière à cet atelier ayant comme objectif de mettre à niveau les femmes pour qu’elles puissent accéder aux postes de responsabilités » a-t-il indiqué.

Selon Mme Sadio Diouara, la présidente du réseau des femmes enseignantes de Kédougou, «  les femmes méconnaissaient jusque là les mécanismes pour accéder aux postes de responsabilités. Cet atelier va faciliter aux femmes la compréhension des enjeux. Elles auront le courage de participer aux différentes compétitions pour accéder aux postes de responsabilités »

Il faut dire que dans la région  de Kédougou, seules deux femmes enseignantes occupent des postes de responsabilités (01 directrice d’école et une intendante). Environ 200 femmes enseignantes se sont mobilisées pour prendre part à cet atelier. Combien seront-elles à avoir le courage de participer aux prochaines compétitions en vue d’accéder aux postes de responsabilités dans le secteur de l’Education ?

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com