Les ennuis judiciaires de Lamine Diack à la Une des quotidiens du vendredi

La presse de ce vendredi traite largement du scandale de corruption et de blanchiment aggravé impliquant Lamine Diack, ci-devant président de l’IAAF et ses fils, ainsi que d’autres sujets relatifs, entre autres, à l’enquête sur la mort du mannequin Maty Mbodj, et à la traque de terroristes présumés.

«Corruption présumée à l’IAAF : Ce rapport qui accable Lamine Diack et Massata (son fils)», titre Le Témoin, soulignant que plus de 373 millions auraient été versés cash par les athlètes russes entre janvier et juillet 2012.

Selon ce journal, près de 328 millions auraient été réclamés par Massata Diack et Habib Cissé à une athlète turque.

«Suite à une menace de déballage, une athlète russe remboursée par Pape Massata Diack», écrit Le Témoin qui fait état de soutien du Gouvernement sénégalais et de diverses personnalités à Lamine Diack.

Traitant de ce rapport de l’Agence mondiale antidopage (Ama) sur la corruption à l’Iaaf, EnQuête ironise que «Diack et fils testés positifs.

Ce journal informe que l’Ama soupçonne Massata et Khalil Diack d’être au cœur d’un réseau de corruption, de chantage et d’extorsion de fonds créé en 2011.

«Un rapport accable Massata Diack et son frère (Khalil)», titre Le Quotidien qui souligne que les mis en cause sont accusés de chantage sur des athlètes épinglés pour dopage.

Libération revient sur l’enquête sur la mort du mannequin Maty Mbodj et révèle que «deux boy Plateau (centre-ville de Dakar) tombent».

Selon nos confrères, il s’agit du copain du mannequin, Thierry Ngom et de Mohamed Kama, qui l’ont laissée mourir avant d’effacer toute trace de leur présence.

«Décès du mannequin dans des circonstances nébuleuses : Deux acteurs de la mort de Maty Mbodj à Rebeuss», titre L’Observateur, soulignant que A. Diagne et T. Ngom sont arrêtés pour non-assistance d’une personne en danger.

Le journal précise qu’Adja Diallo est jusque-là hors de cause, mais que le taximan préféré du mannequin est en fuite, pendant que 2 Nigérians sont arrêtés en cours d’enquête.

La Tribune renchérit : «Deux arrestations dans l’affaire Maty Mbodj. Il s’agit de repris de justice bien connus du milieu interpole».

Pendant ce temps, L’As parle de la «traque tous azimuts des terroristes» et donne «ces éléments qui accablent imam Ndao et Cie», déférés au parquet pour apologie du terrorisme.

Selon le journal, deux téléphones satellites et 450 millions de dollars ont été découverts chez les suspects.

«Le frère d’un des mis en cause combattait avec Boko Haram. L’imam Ndao et Cie ont fait l’objet d’un retour du Parquet», écrit L’As.

Parlant d’agriculture, Le Quotidien informe que le prix du kilogramme d’arachide est maintenu à 200 F CFA.

Le Populaire s’intéresse aux avoirs criminels interceptés en 2014 et note que «678 millions en argent sale récupérés par la Centif (cellule nationale de traitement des informations financières)», ainsi que deux terrains.

Le journal ajoute que les déclarations suspectes de crimes financiers sont passées de 107 en 2014 à 132 en 2015.