Les élèves font grève pour protester contre…Les serpents à l’école

Au lycée d’enseignement général de Diaobé, le spectacle est inédit. En effet, les enseignants et leurs élèves, partagent les salles de classes avec des serpents. En cette période de chaleur dans cette partie du pays, ces reptiles ne trouvent refuge que dans les salles de classe où une quantité d’humidité est ressentie sous cet ombrage occasionné par des tiges de chaume. C’est parce que ces salles de classes sont des abris provisoires construits avec des tiges de bambous et de crintins. Ici, le lieu est  propice à la présence des serpents qui y sont fréquents à longueur de journée. Suffisant pour que les élèves décrètent une grève pour réclamer leur sécurité, en invitant les autorités scolaires à se débarrasser de ses êtres vivants dangereux et nuisibles. Dans leurs mouvements de protestation,  les lycéennes et lycéens ont paralysé l’école dans toute la commune de Diaobé. L’établissement vieux de 11 ans, compte en son sein neuf abris provisoires, aujourd’hui lieu de refuge des serpents et autres reptiles incompatibles à la vie scolaire.
El HADJI MAEL COLY