Les divergences au sein de Benno Bokk Yaakar et l’envoi des troupes en Arabie saoudite à la Une

Les sujets politiques sont revenus en force dans les quotidiens du week-end qui continuent toutefois de s’intéresser à la décision du président de la République Macky Sall d’envoyer 2.100 soldats sénégalais en Arabie Saoudite.
‘’Le malaise devient évident à Benno Bokk Yaakaar (coalition de partis au pouvoir), relève ainsi le quotidien Grand-Place, avec ce gros titre : ‘’ça vole très bas’’.

‘’Réplique foudroyante contre Me El Hadji Diouf’’, écrit Grand-Place qui ouvre ses colonnes à Alioune Ndoye du Parti socialiste. ‘’Il (Me Diouf) n’a que sa langue pour exister’’, estime le maire socialiste de Dakar-Plateau.

Sud Quotidien ouvre sur l’élection présidentielle de 2017 et parle de ‘’manœuvres sur fond de précampagne’’.

Le journal fait allusion aux débauchages, aux tournées politiques, à la remobilisation des troupes et aux multiples rencontres des partis politiques ‘’qui laissent présager un climat de précampagne au Sénégal’’.

Pour sa part, Le Populaire évoque le débat sur les ambitions des alliés du président Macky Sall pour l’élection présidentielle de 2017, en titrant: ‘’les jeunes du PS tirent sur Me El Hadji Diouf pour atteindre Macky’’.

‘’Le PS doit proposer mieux que ce que vivent les Sénégalais, aujourd’hui’’, selon les jeunes de cette formation politique de la mouvance présidentielle. Ils annoncent également que leur parti ‘’aura à la prochaine élection présidentielle plus qu’un candidat’’, rapporte Le Populaire.

‘’Nous aurons un projet politique de gauche capable de mobiliser les forces populaires, alternatif au libéralisme sauvage’’, affirment-ils, à la Une du même journal.

Ce même PS est divisé sur l’annonce de l’envoi de soldats sénégalais en Arabie Saoudite, selon Walfadjri. Le journal constate en effet que Aissata Tall Sall est ‘’seule contre tous’’.

La députée et maire de Podor est contre la décision du président de la République d’envoyer 2.100 soldats sénégalais pour soutenir l’Arabie Saoudite qui dirige une coalition contre les rebelles Houthis au Yémen. Tout le contraire de son parti qui soutient cette mesure.

Sur le même sujet, Rewmi Quotidien signale des ‘’dégâts collatéraux de la guerre au Yémen’’ et se demande si le pèlerinage à La Mecque aura lieu, cette année.

De son côté, Enquête dresse le bilan de la participation sénégalaise à la guerre du Golfe en 1991. ‘’Le procès du système Diouf’’, titre le journal. Il indique que ‘’les parents des Jambars décédés réclament toujours des indemnisations’’.