Les députés font la médiation pour éviter la paralysie du secteur de la Santé

C’est grâce à la médiation d’une délégation de parlementaires que le Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) a décidé de suspendre sa grève après avoir dé- roulé 3 plans d’actions. Le secrétaire général, Mballo Dia Thiam, l’a annoncé, hier, au cours d’un point de presse. Une rencontre de dialogue est prévue entre le Sutsas et le Premier ministre dans les meilleurs délais.
Le secteur de la santé, étouffé par les mouvements d’humeurs des syndicats de la santé notamment le Sutsas et récemment le Syndicat autonome des médecins du Sénégal, va souffler le temps de la suspension de la grève du Sutsas.
En déposant leurs armes, Mballo Dia Thiam et ses camarades ont répondu aux parlementaires qui les ont appelés au dialogue avec le gouvernement. Moustapha Diakhaté et ses collègues députés dont Imam Mbaye Niang, Katy Cissé Wone, Oumar Sarr, Abdou Khadre Mbodj, ont pris l’engagement de renouer le fil du dialogue entre les travailleurs de la santé et de l’action sociale et le gouvernement.
«Nous allons tout faire pour permettre le dialogue entre Sutsas et le gouvernement. Ce que le Sutsas demande, c’est juste une application des accords signés avec l’Etat. Le Premier ministre a accepté de les rencontrer», a déclaré Moustapha Diakhaté.
Face à la presse Mballo Dia Thiam a félicité les parlementaires pour leur rôle de médiateurs joué dans cette crise afin de permettre la satisfaction des revendications du Sutsas qui consiste à l’application des accords signés en février 2014. Toutefois, le secrétaire général du Sutsas de préciser qu’il «s’agissait d’une suspension et non d’une levée du mot d’ordre».