Les affaires judiciaires à la Une des quotidiens du Samedi

Les quotidiens de ce samedi parlent de justice avec la fin de l’instruction de l’affaire du meurtre de l’étudiant Bassirou Faye, pour lequel le Doyen des juges a renvoyé en jugement le policier Sidy Boughaleb et ordonné le non-lieu pour Saliou Ndao et Tombong Oualy, et de l’ordonnance de clôture du Doyen des juges dans l’affaire Chérif Ndao qui aurait été maltraité à mort par des collègues Sapeurs-Pompiers.

Traitant de la clôture de l’information judiciaire de l’affaire Bassirou Faye, L’Observateur donne «ces mauvais arguments qui ont perdu le Parquet».

Selon le journal, le contradicteur dans cette affaire est le témoin et ami du défunt, Sette Diagne qui a toujours démenti le Procureur et disait que le «tueur est un homme élancé, de forte corpulence, de teint clair et portant un casque dont la visière était élevé au moment des faits».

«Un portrait-robot de Boughaleb qui n’a rien à voir avec Tombong Oualy (premièrement chargé par le Procureur). Alors pour établir une inculpation de Oualy, il fallait régler l’équateur Sette Diagne qui est un témoin oculaire», explique L’Obs.

Ce qui n’est du goût du père de Boughaleb qui dit sa colère dans Le Témoin en dénonçant «une parodie de justice et innocentant son fils».

«Les pères de Tombong Oualy et de Sidy Boughaleb parlent», titre Le Populaire. Dans ce journal, le père d’Oualy rend hommage au Doyen des juges «un homme qui ne dit que la vérité», alors que celui de Boughaleb se dit «déçu et surpris», avant de menacer : «Ca ne fait que commencer. C’est un jeu et on va jouer. J’avais foi en la justice, mais…»

Sud Quotidien revient sur la sortie des avocats de l’Etats après le verdict de la Cour suprême et note que «la page Karim est tournée».

«Affaire Karim Wade : L’Etat va entamer les procédures pour rentrer dans ses droits», note Le Soleil.

Dans Le Populaire, «les avocats de l’Etat annoncent des procédures pour d’autres dignitaires du Parti démocratique sénégalais (Pds)».

A sa une, L’As revient sur le meurtre de Chérif Ndao et informe que «le Doyen des juges envoie 7 Sapeurs-Pompiers aux assises». Ce qui dire à Libération que «7 pompiers (sont) brûlés».

Parlant de politique, La Tribune indique que l’opposition prépare sa révolution et «aux lacrymogènes, ripostons par des pierres».

«L’opposition prépare la riposte», titre Walfadjri, soulignant que ce n’était pas la grande mobilisation hier au meeting du Pds à la Place de l’Obélisque.

Toutes choses qui font dire au journal EnQuête que «le Pds est en baisse de régime».

«Les Libéraux et alliés peinent à mobiliser, les karimistes en renfort. Fada, Aïda Mbodj et Mamadou Lamine Keïta brillent par leur absence», explique le journal.