Les 4 victimes sénégalaises de l’incendie à Paris à la Une des quotidiens du jeudi

Les quatre Sénégalais parmi les huit personnes tuées dans l’incendie d’hier d’un immeuble appartenant à un Sénégalais dans le 18ème arrondissement de Paris figurent parmi les sujets qui tiennent la vedette dans les quotidiens de ce jeudi.

«Notre drame de Paris», titre L’Observateur, soulignant qu’au moins quatre Sénégalais sont morts dans l’incendie.

Dans ce journal, Fodé Mady Tandian se désole : «Mon frère, sa femme et ses deux enfants y sont restés».

Un autre témoin complète : «On entendait les gens s’écraser…boom».

Toutes choses qui poussent le président Macky Sall à réclamer une enquête diligente.

«Incendie criminel à Paris : Quatre Sénégalais parmi les 8 victimes», constate Le Quotidien à sa Une.

Dans sa manchette, Le Témoin ajoute : «Quatre Sénégalais meurent dans un incendie».

Pour Le Populaire, «l’incendie criminel de Paris (est) causé par un fou».

Le Témoin revient sur la visite du Premier ministre, Mohammed Boun Abdallah Dionne sur les sites dévastés par la forte houle qui s’est abattue récemment sur le littoral sénégalais. «Le Pm brave la colère des sinistrés», note le journal.

Zoom Infos révèle que «le Pm (était) au chevet des sinistrés». «Après les dégâts causés par la houle : Le Premier ministre apporte son soutien et réconfort», titre Le Soleil.

Le Populaire consacre sa Une à cette alerte d’un expert sur les menaces qui pèsent sur Dakar à cause de l’érosion côtière.

«Dakar est menacée par la mer. Hann et Gorée font partie des zones les plus menacées», dit Waly Bakhoum dans Le Populaire.

A sa Une, Sud Quotidien donne la parole à Makhtar Diop, vice-président de la Banque mondiale qui soutient que «Macky Sall a invité la Bm dans l’exécution du Pudc (Programme d’urgence de développement communautaire)».