Le village d’enfants SOS enrôle 250 enfants vulnérables pour leur prise en charge

SOS village d’enfants de Tambacounda a lancé officiellement un nouveau programme dit de renforcement de la famille. Il s’agit d’une autre forme de prise en charge des villages d’enfants SOS. Car au niveau de l’accueil familial, les enfants internés sont ceux qui ont perdu la prise en charge parental. Pour le quartier bénéficiaire, Gourel Amath dans la commune de Tambacounda, se sont 250 enfants qui seront enrôlés par ce programme. Des enfants qui risquent de perdre cette prise en charge familiale. Ils seront donc soutenus dans leur milieu, leu environnement, leur famille. Cette prise en charge porte essentiellement sur le plan sanitaire, éducatif, hygiénique, de la protection. Mais aussi, selon Abdoulaye Bodian directeur de programmes SOS village d’enfants Tambacounda, « nous préparons, formons les tuteurs des enfants à l’entreprenariat pour une prise en charge à partir des activités génératrices de revenues ». Ce qui a fait dire à Souleymane Diakhaté, chargé du programme que « le groupe cible est celui de enfants qui risquent de perdre la prise en charge ou le soutien parental ». Et donc les familles sont soutenues pour devenir autonomes dans cette prise en charge. « Nous suivons un processus structuré de planification de développement familial en direction de l’autonomie ». La première année aura un financement de plus de 20 millions de francs CFA.
Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com