Le village Thiéyène à Linguère ravagé par un incendie

Le village mouride de Thiéyène, situé dans la commune de Boulal (département de Linguère) où le fondateur du mouridisme Cheikh Ahmadou Bamba a été envoyé en résidence surveillée après son exil au Gabon de 1907 à 1912 a été ravage par un violent incendie, samedi 23 janvier aux environs de midi et demi. Les dégâts matériels sont énormes : 23 cases brûlées, une importante somme d’argent calcinée, des effets vestimentaires et des vivres réduits en cendre, du bétail décimé par les flammes. Fort heureusement, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée.
Selon une source proche des sapeurs-pompiers du Centre secondaire d’incendie et de secours de Linguère, le feu est causé par une imprudence ménagère. Une dame qui préparait le déjeuner a provoqué l’incendie par négligence, sous l’effet du vent. Les sapeurs-pompiers de Linguère, appuyés par leurs collègues de Louga, ont pu maîtriser les flammes après plusieurs heures de lutte. Pour rappel, ce village mouride a connu un sinistre similaire, l’année dernière, avec d’importants dégâts matériels. Le Khalife de Thiéyène, Serigne Cheikh Bombali Mbacké, fils de Serigne Mbacké Madina, a reçu, ce dimanche après-midi, une délégation conduite par le préfet de Linguère, Cheikh Bamba Koné, pour venir apporter son soutien aux personnes sinistrées.