Le vigile escalade un mur, atterrit dans une maison…Et viole une gamine de 15 ans

O. Faye supporte difficilement les ardeurs de colère de sa libido en feu. Pour preuve, il a escaladé le mur de la maison d’un voisin de quartier pour s’introduire à l’intérieur et violer une fille de 15 ans.

Selon Grand-Place, le lundi 12 octobre, vers 10 heures, alors que G. M. N. était seule dans leur maison et s’affairait autour des travaux domestiques, le vigile a fait irruption chez elle en sautant le mur. Il a brandi un couteau contre l’adolescente, la menace de trancher sa gorge à la moindre résistance. Il lui demande alors de se déshabiller et se donner à lui. Après l’avoir violée, l’hôte indésirable réaffirme ses menaces de représailles en cas de dénonciation et refait le mur de la maison et disparaît.

Au retour de ses parents, la fille leur raconte sa mésaventure. Sa famille porte plainte au commissariat de police de Guédiawaye. Le présumé violeur sera mis aux arrêts.

Devant les enquêteurs, la fille soutient que le vigile l’interceptait à tout bout de champ dans la rue, mais elle refusait chaque fois ses avances. « Je ne suis jamais sortie en amoureux avec lui ni allée dans sa chambre. Il n’a jamais auparavant couché avec moi si ce n’est le jour où il m’a forcée à entretenir avec lui des rapports sexuels », déclare la fille.

Le présumé violeur, quant à lui, nie tout. O. Faye prétend être le petit ami de l’adolescente. Il indique même avoir fait l’amour avec « sa petite amie » à quatre reprises. Il a d’ailleurs souligné que G. M. N. venait dans sa chambre. « Notre dernier rapport sexuel remonte au mois d’août passé. Je ne suis jamais allé chez elle », explique M. faye devant les limiers.

Malgré ses dénégations, O. Faye a été déféré au parquet par le commissariat de police de Guédiawaye et placé sous mandat de dépôt pour détournement de mineure suivi de viol.