Le terrorisme à la Une des quotidiens du lundi

Les quotidiens du lundi mettent le focus sur le terrorisme, faisant ainsi un clin d’œil aux attentats de Paris de vendredi soir, dont le dernier bilan fait état de 132 morts.
«Terrorisme : Paris pleure, Dakar se blinde !», titre Le Témoin, expliquant qu’au Sénégal, l’armée, la police et la gendarmerie sont sur le qui-vive, et qu’en France, les attentats ont fait 132 morts.

L’As parle des représailles après les attentats de Paris et indique que «la France en guerre !».

Ce journal informe que «l’armée française largue des missiles sur les positions de l’Etat islamique en Syrie».

«Riposte aux attentats de Paris : Œil pour EI. Frappes aériennes sur la capitale Daesh. Arrestation des proches des kamikazes», écrit Le Quotidien à sa Une.

A sa Une, EnQuête note : «Pourquoi Dakar doit surveiller ses arrières». Ce journal donne l’avertissement de Daesh : «Que la France et ceux qui suivent sa voie sachent qu’ils resteront à la tête des cibles de l’Etat islamique».

Quoi qu’il en soit, L’Observateur écrit que «Dakar (est) en alerte» avec la sécurité de l’ambassade de France renforcée.

Selon le journal, «des communications entre imams arrêtés et Boko Haram ont été interceptées».

Libération affiche à sa Une «Halima Ndiaye, une fin tragique», tuée dans les attentats de Paris, et explique que c’est une Sénégalaise par alliance.

«Quelques heures avant l’attentat, elle a parlé au téléphone avec son mari et leurs deux enfants restés à Dakar. Elle fêtait son anniversaire avec sa sœur et son frère au restaurant +la belle équipe+», explique Libération.

Stades parle des Lions qui ont encaissé 7 buts en 7 matches et estime qu’il faut «bétonner la défense».

« Match retour Sénégal-Madagascar : Opération rachat pour les Lions», écrit Le Populaire.

1 Comment

  1. Les attentats de Paris, trop de délits d’initiés pour qu’une personne intelligente se refuse à s’interroger. Ce serait même synonyme de refus d’avoir le doute cartésien, ce serait simplement se brider le cerveau pour l’empêcher de voir la vérité, s’enfoncer la tête dans le sable pour ne pas voir le démenti de ses idées.
    Récapitulons.
    Le journal Parismatch avait annoncé, en Octaobre 2015 qu’il y aura un grand attentat en France.
    http://www.globalresearch.ca/wp-content/uploads/2015/11/Screen-Shot-2015-11-14-at-00.11.10-1024×972.png
    Le journal L’Obs avait annoncé, à la même date de parution, des attentats prochains en France, et « surtout impossibles à déjouer ». Donc, rien n’empêchera les attentats d’avoir lieu. (Ils n’ont pas la chance d’être dirigés par Macky Sall).
    http://www.globalresearch.ca/wp-content/uploads/2015/11/Screen-Shot-2015-11-14-at-00.25.55-1024×736.png
    Le journal Times of Israël révèle que la communauté juive de Paris a été informée de l’attentat, pour qu’elle prenne toutes les mesures de sécurité pour protéger les juifs de Paris.
    http://www.timesofisrael.com/in-france-defense-experts-see-parallels-to-israel/
    Juge français annonce qu’ils étaient au courant de l’éminence d’un attentat.
    https://youtu.be/MFwP30efpBs
    A la veille de l’attentat, le 12, il est annoncé dans un site internet.
    http://image.noelshack.com/fichiers/2015/46/1447451812-1447451146203.jpg
    Celui qui était le propriétaire du théâtre Bataclan, siège de l’attentat, l’avait vendu il y a juste deux mois, pour aller s’installer en Israël.
    http://www.timesofisrael.com/jewish-owners-recently-sold-pariss-bataclan-theater-where-is-killed-dozens/
    Conclusion: tout le monde savait sauf les services secrets français. Et ceux qui ne devaient pas en mourir ont été informés.

Les commentaires sont fermés.