Le Sénégalais Omar Diaby devient un…Terroriste international

Le djihadiste franco-sénégalais Omar Diaby est dans la ligne de mire des Etats-Unis. Le département d’Etat américain a annoncé, ce vendredi, qu’il considérait désormais l’homme de 40 ans comme un «terroriste international», une appellation qui ouvre la voie à des sanctions. La loi américaine prévoit ainsi que ses éventuels avoirs financiers placés sous juridiction américaine peuvent être gelés. Elle interdit également à tous citoyens américains de faire des affaires avec lui.
Pour les autorités américaines, Diaby a mené un groupe de cinquante volontaire Français pour combattre dans les rangs du Front al-Nosra, renommé Front Fatah al-Sham en juillet dernier après sa rupture avec al-Qaïda. Originaire de Nice, celui qui se fait également appeler Omar Omsen s’était fait passer pour mort en août 2015 avant de réapparaître, affirmant avoir utilisé ce stratagème pour pouvoir rejoindre la Turquie où il a subi une intervention chirurgicale.
Très actif sur le web et connu pour ses vidéos de propagande, Omar Diaby est surtout considéré par les Etats-Unis comme «la principale raison pour laquelle autant de ressortissants français ont rejoint les groupes combattants en Syrie et en Irak». Avant son départ pour la Syrie en 2013, il s’était autoproclamé imam à Nice et était affilié au groupuscule islamiste Forzane Alizza, dissout en 2012. En mars 2015, son nom avait ressurgi lors de l’arrestation en région parisienne d’un homme soupçonné de vouloir mener des «projets d’actions violentes» en France.