Le Sénégal soutenu par la banque mondiale, dans son programme de mix énergétique

La Société financière internationale (SFI) a signé un accord avec le gouvernement sénégalais de développer jusqu’à 200 mégawatts d’énergies solaires dans le pays.
Dans un communiqué de presse publié ce 12 février, la SFI a déclaré que l’accord avec le Sénégal permet le développement de projets d’énergies solaires à grande échelle, privé dans le pays. Les projets soutiendront l’engagement du gouvernement à intégrer les ressources d’énergies renouvelables dans le mix énergétique de ce pays d’Afrique de l’Ouest.
L’accord a été signé sous l’initiative solaire à grande échelle de la Banque mondiale, qui vise à aider les pays africains à se procurer d’énergie renouvelable rapidement et à moindre coût. Le Sénégal est le deuxième pays africain après la Zambie à signer ce programme.
L’accord avec la Zambie, qui a été signé en Août 2015, a déjà permis des avancées majeures vers la première centrale solaire à grande échelle dans le pays d’Afrique australe.
Selon les données de la Banque mondiale, environ la moitié de la population sénégalaise n’a pas accès à l’électricité, et l’énergie ne représente que 2,5% du produit national brut du pays, chaque année.
« L’accès à l’électricité est fondamentale pour le développement économique du Sénégal», a déclaré Louise Cord, directeur de la banque mondiale pour le Sénégal, lors de la signature de l’accord.