Le SELS de Bignona invite le chef de l’état au respect de ses engagements

La section SELS (syndicat des enseignants libres du Sénégal) de Bignona veut une année scolaire apaisée. Mais les enseignants estiment qu’une telle chose ne dépend pas d’eux mais du gouvernement qui a pris des engagements et signé des protocoles qu’il peine à respecter. Maintenant que c’est le Président Macky Sall, lui-même qui a pris les choses en mains avec un engagement ferme, les enseignants estiment qu’en tant que 1ère institutions de ce pays, il va faire tout ce qu’il a dit. Mais pour le SELS, il ne s’agit pas seulement de faire ce qu’il a dit mais de le faire à date échue en respectant les échéances données. Si cela est fait, les enseignants de Bignona estiment qu’ils n’auront aucun motif d’aller en grève. Yancouba Badji, secrétaire général de la section de Bignona rappelle leur raison d’être en ces termes : « nous sommes des enseignants et notre missions est d’abord d’enseigner, notre place c’est dans les classes mais si on nous provoque, nous sommes obligés de réagir à la hauteur de la provocation. » Venus très nombreux prendre part à leur assemblée générale tenue hier Samedi à Bignona, les militants du SELS ont montré encore une fois qu’ils sont disposés à travailler pour un système éducatif performent avec un syndicat fort et responsable et un gouvernement qui respecte sa parole.

L.Badiane pour xibaaru.com