Le rappel à Dakar du Consul du Sénégal à Marseille à la Une des quotidiens du vendredi

L’essentiel des quotidiens parus vendredi mettent le focus sur l’affaire Tamsir Faye, Consul général du Sénégal à Marseille, arrêté mardi puis libéré pour ivresse et avoir exhibé son sexe en public, soulignant que ce dernier est relevé de ses fonctions et sommé de rentrer de rentrer à Dakar avec sa famille.

Selon EnQuête, rappelé à Dakar et enfoncé par le Procureur de Marseille, «Tamsir Faye (est) mis à rude épreuve».

«Le Consul a été sommé depuis hier de regagner Dakar. Le Procureur de Marseille demande une autorisation pour le faire juger», expliquent nos confrères de ce journal, décelant aussi «beaucoup de zones d’ombre dans le dossier».

«Tamsir Faye démis et rappelé à Dakar», écrit Le Populaire à sa Une. Selon ce journal, les accusations de racisme portées par le diplomate contre la police française ont corsé le dossier. «Il est remplacé par le vice-consul, Tony Mendy», informe Le Pop.

Pour Walfadjri, «le Consul exhibitionniste paie cher la note» car, le Procureur de Marseille «entre dans la danse».

«Tamsir se noie dans la canebière», titre Le Quotidien qui informe que «ses frais de retour à Dakar lui sont déjà envoyés».

De l’avis de La Tribune, «Tamsir Faye (est) perdu par ses écarts» et qu’une enquête est ouverte pour voir plus clair sur son affaire.

L’As ouvre sur le rebondissement dans la crise à la Cour suprême et informe que «la magistrale Fatou Habibatou Diallo (est) sanctionnée». Selon le journal, l’ex-présidente de la Chambre administrative est interdite d’exercer les fonctions de président de chambre.

Le Soleil revient sur le séjour du président de la République à Fatick (Centre) et informe que «Macky Sall inaugure le port de Foundiougne et lance les travaux de dragage du fleuve Saloum».

«Foundiougne : 68 milliards pour la modernisation du port», indique Direct-Info.

Sur les tournées politiques des différents leaders politiques et l’occupation du terrain en vue de la présidentielle de 2017, Sud Quotidien titre que «la base (est) insensible».

L’Observateur consacre à la lutte sénégalaise avec frappe et note que «le combat Modou Lô-Bombardier (de ce samedi est) incertain». Ce journal souligne que le promoteur n’avait pas encore versé les reliquats (environ 50 millions FCFA) jusque tard, hier soir.