Le préfet Papa Malick Ndao fait ses adieux à la population de Saraya

Prenant la parole, M Papa Malick Ndao, le préfet sortant du Département de Saraya ne s’est pas empêché de verser de chaudes larmes en se rappelant de la mémoire de sa fille ainée Khady Ndao, arrachée a son affection le 14 juillet 2014 à Kaffrine quelques jours après son installation comme préfet du Département de Saraya.   Il n’a pas oublié de passer en revue les nombreux sacrifices consentis par son épouse durant toute cette période.

C’est pourquoi, M Papa Malick Ndao n’a pas manqué de manifester toute sa reconnaissance renouvelée à l’Etat du Sénégal.

« M le Gouverneur, soyez mon interprète auprès du président de la République et du  ministre de l’intérieur et de la sécurité publique. Je suis honoré par la confiance que l’Etat du Sénégal porte à nouveau sur ma modeste personne en me nommant préfet du département de Nioro. Je ne ménagerai aucun effort pour rester un fidèle serviteur de l’Etat. Un départ est toujours synonyme d’arrachement. Je remercie toutes les populations du Dantila, du Bélédougou Sirimana pour cette marque de confiance. Je magnifie aussi la présence des élus des chefs de villages qui ont toujours soutenu mes actions dans le département » a-t-il indiqué.

Papa Malick Ndao a su mettre à l’épreuve l’engagement des forces vives à travers une dynamique unitaire autour du Département de Saraya. Ainsi a-t-il joué un grand rôle dans la réorganisation des sites d’orpaillage traditionnel, la lutte contre l’insécurité, la restauration de l’image de l’Etat.

Il a  par ailleurs adressé de vifs remerciements  aux chefs de services, à tous les membres du CDD  constitué d’hommes engagés, aux forces de défenses et de sécurité pour leur franche  collaboration non sans oublier les élus nationaux et le  conseil communal de la jeunesse de Saraya tout en rassurant le préfet  qui peut compter sur le CDD et le Gouverneur de région.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com