Le nouveau cadre de l’opposition au menu des quotidiens

Les quotidiens parus samedi traitent principalement de l’actualité politique, en partant notamment par exemple de l’annonce de la naissance d’une nouvelle coalition de l’opposition.
« Les leaders de l’opposition qui se sont rencontrés, à huis clos, chez Mamadou Diop Decroix, mercredi dernier, ne sont pas à la recherche d’un candidat unique pour faire face à Macky Sall en 2017 », avance le quotidien Walfadjri.

« Idrissa Seck, Mamadou Diop Decroix, Pape Diop, Oumar Sarr, Abdoulaye Baldé et Cheikh Bamba Dièye veulent concocter une liste unique aux élections législatives que Macky Sall est tenu d’organiser en 2017 », informe ce journal.

Selon Walfadjri quotidien, ces leaders de l’opposition « sont sûrs d’une chose : qui gagne ces élections législatives remportera la présidentielle, qu’elle soit organisée en 2017 ou en 2019 ».

« Au-devant de la scène depuis quelques jours », note Waa Grand place, ces responsables de l’opposition « ont chacun, en ce qui le concerne, une histoire évaluée dans l’arène politique à travers un ou plusieurs élections ». D’où leur objectif de battre Macky Sall lors de la prochaine présidentielle.

Pendant ce temps, rapporte L’Observateur, le Parti démocratique sénégalais (PDS), une des principales formations de cette opposition, « crache » sur l’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, dont la dernière sortie médiatique suscite le courroux des libéraux.

Selon Souleymane Ndéné Ndiaye, dont les propos ont été rapportés par plusieurs quotidiens sénégalais dans leur édition de vendredi, « Abdoulaye Wade est le plan B du PDS, il sera le prochain candidat des libéraux à la présidentielle de 2017, et non Karim Wade comme annoncé ».

« Les responsables libéraux se sont inscrits en faux contre la déclaration de leur ancien camarade (…) », écrit L’Observateur. Le directeur de cabinet politique de Me Abdoulaye Wade, Amadou Tidiane Wone, a par exemple « formellement démenti » ces propos, souligne Le Populaire.

« Amadou Tidiane Wone rectifie Ndéné Ndiaye », affiche Sud Quotidien. Le Témoin quotidien, de son côté, met en exergue les propos de Babacar Gaye, porte-parole du PDS. « Me Abdoulaye Wade n’est candidat à rien du tout ».

Le Soleil revient sur la visite au Sénégal du souverain marocain Mohamed VI, rapportant qu’en marque de ce déplacement, le Maroc a offert dix tonnes de médicaments pour renforcer la politique de Couverture maladie universelle (CMU) mise en œuvre par les pouvoirs publics sénégalais.

Peu avant, Mohamed VI et Macky Sall avaient assisté à la prière du vendredi à la grande mosquée de Dakar, à la fin de laquelle le souverain marocain a offert des exemplaires du Coran aux mosquées sénégalaises.

Le Sénégal est la première étape d’une tournée africaine qui doit le mener en Guinée-Bissau, en Côte d’Ivoire et au Gabon.