Le Ministre Mamadou Talla en Italie rencontre des experts dans le secteur Web

Cette visite s’inscrit dans le cadre de recherche de partenariat dans le domaine de la formation professionnelle et technique. Le Ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat est venu voir comment gérer certains systèmes d’information liés à l’implantation des jeunes sénégalais qui veulent créer des petites et moyennes entreprises. Mamadou Talla qui était accompagné du Consul général du Sénégal à Milan, du chef du bureau économique du Sénégal en Italie, de l’Apix et de techniciens de son département, a rencontré les responsables de la Société Expertise qui opère dans le secteur du web intégré et de création de points d’information depuis plus de trente ans. Le Ministre de la Formation professionnelle, satisfait de sa visite à déterminer les aspects techniques, pense que ce système permet d’améliorer la communication interne et de faciliter la connexion entre l’école, l’apprenant et l’entreprise.
A la suite de sa visite de travail, le Ministre a rencontré la communauté sénégalaise établie à Gênes. Nos compatriotes venus en masse, ont fait part de leurs doléances qui ont pour nom, la régularisation de leurs papiers, l’aide au retour, la subvention de prêts, le problème d’habitat, entre autres. Mamadou Talla a fait un exposé des réalisations du Gouvernement en mettant l’accent sur la résolution des inondations devenus un vieux souvenir, le règlement des coupures d’électricité, le développement et la modernisation de l’Agriculture, la diminution du prix des denrées de première nécessité, l’économie réalisée sur la restriction du téléphone, les bourses familiales, la mise en place du PUDC, la CMU entre autres réalisations nées de la volonté politique du Président Macky Sall.
Les intervenants ont profité de l’occasion pour magnifier le travail du Consulat général de Milan avec la résolution du problème des passeports et autres documents consulaires. Auparavant, le Consul général du Sénégal à Milan a demandé aux Sénégalais de fédérer les associations pour unir leurs forces et augmenter leurs chances de trouver des partenaires.