Le meurtrier d’un sénégalais libéré au Brésil…HSF en colère contre la diplomatie Sénégalaise

Réaction de HSF après ce week end meurtrier des sénégalais de l’extérieur
La libération du meurtrier de Cheikh Tidiane Diol après paiement d’une caution constitue un échec et une faiblesse de la diplomatie sénégalaise en charge de ce dossier migratoire.
Encore une fois nous regrettons une diplomatie avec du sang de navet dans les veines pour la protection des sénégalais de l’extérieur en situation de détresse et de vulnérabilité.
Horizon sans Frontières exhorte le chef de l’Etat à prendre des mesures exceptionnelles et la mise sur pied d’une agence capable de prendre en charge toutes les problématiques de la migration dans toute sa diversité, sa complexité et sa transversalité.
Tout comme le référendum, la situation des sénégalais de l’extérieur doit être au cœur du débat public et parlementaire et HSF va entamer une pétition de signatures pour une meilleure prise en charge et une représentation des sénégalais de l’extérieur dans les institutions du pays.
L’urgence d’une commission d’enquête parlementaire s’avère inéluctable et horizon sans frontières interpelle le chef de l’Etat sur ses promesses.
Boubacar Seye
Président d’horizon sans frontières