Le maire de Dieuppeul-Derklé veut nettoyer sa commune…Avec l’aide de tous et sans forcer

Face aux nombreux dégâts causés par les fortes pluies qui se sont déversées sur Dakar, le maire de la commune de Dieuppeul-Derklé, en collaboration avec l’église Baptiste de Castors, a procédé, hier, à une journée d’assainissement des quartiers et du marché… Il y a eu aussi en appui des camions de sable pour remblayer les terrains de football de Yego de Dieupeul Derklé qui étaient impraticables depuis une semaine. La cérémonie a mobilisé autour de l’équipe d’assainissement de la ville de Dakar, populations, notables, bonnes volontés, Asc… «Nous avons mobilisé l’équipe d’assainissement de la ville de (Ndakaaru), les bonnes volontés, mais aussi les Asc pour qu’elles comprennent que les relations que nous devons avoir ne doivent pas seulement se limiter à des cérémonies de remise de subvention. Car elles ont une très grande part de responsabilité dans l’amélioration de leur cadre de vie. C’est de petits gestes, de petits actes citoyens que chacun doit avoir devant sa maison, dans les rues, dans le quartier», renseigne Cheikh Guéye.
A la question de savoir s’il y aura un déguerpissement au niveau de la commune dont les menuisiers, mécaniciens… «Nous voulons avancer par étape, par cadence. Nous convions tout le monde à des actions de salubrité. Après la responsabilisation des uns et des autres, il est évident que nous passerons à une vitesse supérieure. Car, nous ne pourrons plus accepter après qu’on ait nettoyé que des gens puissent salir ou occuper l’espace public. Mais cela aussi doit se passer dans un processus de mise à niveau, d’organisation avec les forces de l’ordre», a-t-il averti. Et d’ajouter : «je n’ai pas tendance à forcer les gens parce qu’il y a des textes qu’on peut appliquer, on peut même amener les forces de l’ordre, mais je mise sur la prise de conscience, sur les actions citoyennes, sur ce que chacun doit pouvoir faire dans l’intérêt de tous pour qu’on puisse avoir un meilleur cadre de vie»