Le Libéria remplace le Sénégal à la tête du Forum des administrations fiscales

Le Conseil du Forum des administrations fiscales ouest africaines (Fafoa) a un nouveau président. Il s’agit de la Libérienne Elfrieda Stewart Tamba. Elle a reçu le témoin des mains de M. Cheikh Ahmed Tidiane Ba, patron de la Direction générale des impôts et des domaines (Dgid) du Sénégal. C’était à l’ouverture officielle, ce mercredi 28 septembre à Dakar, de la 11ème Assemblée générale duFafoa.
Juste après sa nomination Mme Tamba n’a pas caché ses ambitions pour cette organisation sous-régionale qui existe depuis septembre 2011. Malgré son jeune âge, le Fafoa se veut une plate-forme servant à promouvoir et à faciliter la coopération mutuelle entre les administrations fiscales des pays de la Cedeao, en vue d’améliorer l’efficacité de leurs législations et la mobilisation des recettes.
Sa nouvelle présidente rappelle la vision du Fafoa qui consiste à renforcer l’administration fiscale au bénéfice des populations de la sous-région.
Consciente des enjeux économiques des pays de le Cedeao, Mme Tamba sollicite davantage d’appui de la part de la Banque africaine de développement (Bad), de la Cedeao ainsi que des autres partenaires du Fafoa que sont l’Union Européenne, la coopération allemande (Giz)…
La nouvelle présidente du Fafoa se donne comme principaux objectifs d’amener les populations ouest-africaines à prendre plus conscience de l’importance de l’administration fiscale. Elle compte aussi mettre en œuvre le plan stratégique défini par le secrétariat du Fafoa ainsi que le plan annuel de l’organisation.
on prédécesseur dont le travail a été salué a mis le doigt sur l’importance de l’harmonisation des politiques fiscales, la modernisation des outils mais également un cadre approprié pour une meilleure mobilisation des ressources fiscales. Cheikh Ahmet Tidiane Ba recommande ainsi la nécessité de renforcer le Fafoa face aux nombreux défis qui l’attendent.
Organisée par la Direction générale des Impôts et des Domaines, sous l’égide du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan (Mefp) du pays hôte, cette 11ème Assemblée générale du Fafoaconvoque les Délégués des 15 pays de la Cedeao à réfléchir sur : « Promouvoir des services aux contribuables comme outil de mobilisation de recettes nationales».
Un thème dont le secrétaire général du Mefp, M. Cheikh Tidiane Diop relève l’importance avec l’échange optimal de bonnes pratiques fiscales
Composé des administrations fiscales des 15 pays membres de la Cedeao, le Fafoa, à travers ses rencontres offre un cadre formel d’échanges privilégiés entre ses membres pour le partage d’expérience et le renforcement de la coopération sud-sud.
La Dgid confie que pendant ces trois jours de rencontre, des cadres des autorités fiscales de la Côte d’Ivoire, du Nigeria et de la Gambie feront des présentations se rapportant aux opérations de services aux contribuables dans leur juridiction tandis qu’AFRITAC Project II duFonds monétaire international (Fmi) se chargera de partager les meilleures pratiques et expériences sur ce thème.
Et de rappeler que l’objectif étant d’échanger sur les meilleures pratiques pour améliorer les services rendus aux contribuables dans les Etats membres du Fafoa et d’identifier les axes de formation pour le renforcement des capacités.
A part la présidence du conseil du Fafoa, la constitution et l’inauguration des comités à l’issue de la rencontre.