Le Gouverneur de Ziguinchor en tournée pour l’atteinte des objectifs du PRACAS et du PNAR

Pour atteindre l’autosuffisance alimentaire à l’horizon 2017, le Sénégal a misé sur cinq spéculation essentiels ; l’oignon, la pomme de terre, l’arachide, le riz et les fruits et légumes. Le gouvernement, sous l’impulsion du chef de l’état a mis alors en place le programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS). Mais dans ce programme, une large part est accordée à la production en riz d’où la mise en place du PNAR (programme national d’autosuffisance en riz). La vallée  du fleuve et la Casamance naturelle sont les zones sur lesquelles le programme compte pour atteindre les objectifs. Ainsi, Ziguinchor a produit 39 884 tonnes de riz en 2015 contre 16 800 tonnes en 2014 à la faveur de la sensibilisation faite en 2015. Mais il faut reconnaitre que l(objectif de 120 000 tonnes est loin d’être atteint. Par ailleurs, la région n’a pas encore atteint la production record de 55 000 tonnes en 2005. C’est pourquoi, l’état a décidé de faire des efforts supplémentaires cette année en subventionnant à 100% la semence de riz qui est portée à 200 tonnes pour le seul département de Bignona en plus des 65 autres qui arriveront dans peu de temps pour servir d’autres localités des profondeurs. L’objectif est que le producteur ne puisse pas faire au-delà de 5 km pour trouver de la semence. C’est dans ce contexte que le Gouverneur de Ziguinchor a entamé une tournée dans la région pour faire l’état des lieux et rappeler les objectifs.  Al Hassane Sall est convaincu que la région de Ziguinchor saura répondre positivement voire même dépasser les attentes en matière de production agricole. Il a par ailleurs rassuré les producteurs en évoquant les efforts en cours et à venir que l’état a prévu pour accompagner le programme.

 

L.BADIANE pour xibaaru.com