Le drame quelques secondes seulement après cette photo

Rachael Louise De Jong (21 ans) profitait du beau temps avec trois amies au beau milieu des rapides du fleuve Waikato (Nouvelle-Zélande) quand une vanne d’un barrage, situé en amont, a été ouverte.

Le Waikato est le plus long fleuve de Nouvelle-Zélande. Selon Stuff, Rachael Louise De Jong (21 ans) et trois amies ont été surprises par la montée des eaux suite à l’ouverture d’une vanne d’un barrage situé en amont. Elles n’avaient pas respecté l »interdicition de se baigner ».

Sirènes
Pendant cinq minutes, les sirènes avaient pourtant retenti pour demander aux éventuels baigneurs de s’éloigner. Les quatre jeunes femmes tentaient de rejoindre un rocher, sur lequel un homme avait trouvé refuge. Mais Rachael Louise De Jong, la dernière du groupe, a été emportée par une vague. Son corps sans vie a été retrouvé par les policiers néo-zélandais quelques heures plus tard.

Deux amies de Rachael Louise De Jong sont parvenues à rejoindre in extremis le rocher en question. La troisième jeune femme a également été emportée par le torrent avant que l’homme ne vienne la sauver.

« On voyait que l’eau ne cessait de monter »
« J’ai perdu l’une des personnes les plus importantes dans ma vie. Ma fantastique soeur », a réagi Daniel, très ému. « C’était la meilleure soeur que l’on puisse avoir. C’était plus qu’une inspiration pour moi. Je ne peux pas décrire ma douleur ».

Katrin Taylor et Kevin Kiau, deux touristes allemands, ont assisté à cette terrible scène. « On voyait que l’eau ne cessait de monter », se souviennent-ils.

7sur7.be
Partager