Le DG des impôts reçoit du matos pour un montant de 250 millions

Ahmed Tidiane Bâ Directeur général des impôts et des domaines (DGID) a réceptionné ce jeudi à Dakar un important lot de matériels acquis dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui à la Réforme de la Gestion du Foncier Urbain (PAGEF) pour un montant de plus de 250 millions de FCFA.
La cérémonie a eu lieu en présence de M. Marc Boucey le Chef de la Coopération de la Délégation de l’Union européenne (UE) au Sénégal. A ce titre, M. Bâ a réitéré ses vifs remerciements à l’UE pour son appui stratégique au bénéfice de l’Etat du Sénégal en général et de la DGID en particulier.

« La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui revêt une grande importance à plus d’un titre », a affirmé Ahmed Tidiane Bâ. Il a insisté sur l’importance du lot de matériels composé de 16 stations totales ,33 stations graphiques fixes , 9 stations graphiques portables , 7 scanners ,40 postes de travail fixes, 10 postes de travail portable ,13 imprimantes moyenne production en couleurs, 15 imprimantes individuelles Noir et blanc, 13 imprimantes Grand format pour groupe de travail, le tout pour un coût global de plus de 250 millions de francs CFA.

« De mémoire, et je parle sous le contrôle du Directeur du Cadastre, il n’est pas fréquent que nos services de Cadastre et de Domaines reçoivent une telle dotation », a laissé entendre le DG de DGID pour qui ce matériel contribue à l’effort de modernisation des services domaniaux et cadastraux.

De l’avis toujours du DG de la DGID, le matériel reçu permet de lancer dans les jours à venir les activités de collectes des données pour la mise à jour du plan cadastral dans les trois sites d’intervention du PAGEF : les centres des services fiscaux (CSF) de Dakar Plateau, Ngor Almadies et Mbour (80 km de Dakar).

Il a aussi annoncé le démarrage, à compter du 17 octobre, des activités de constitution d’une base de données des permis d’occuper et autres titres précaires délivrés par l’Administration dans les zones de Médina, Gueule Tapée, Fass, Colobane. « Les levés qui seront faits sur le terrain faciliteront la transformation gratuite de ces titres précaires en titres fonciers », a ajouté M. Bâ.

Il a par ailleurs révélé que d’importantes réalisations sont attendues prochainement avec l’acquisition de matériel de scannage, de numérisation et d’archivage en plus de logiciel de capture.

« Le PAGEF a aussi permis la restauration d’une centaine de volumes de livres fonciers ainsi que l’édition en cours de recueils en quatre tomes de l’ensemble des textes régissant le foncier . Ces recueils seront incessamment disponibles», a encore révélé Ahmed Tidiane Bâ.