Le DG de la CMU travaille sur les urgences néonatales

L’Agence de la couverture maladie universelle (ACMU) du Sénégal travaille à introduire les urgences néonatales dans son cahier de charges afin de diminuer la mortalité infantile et préserver la santé des mères, a affirmé son Directeur Général, Cheikh Seydi Ababacar Mbengue.
«Aujourd’hui, notre objectif de parvenir à l’introduction des urgences néonatales dans notre cahier des charges. Et nous le ferons car, lors de la TICAD 6, le Premier ministre japonais a annoncé 41 milliards fcfa d’aide à la Couverture maladie universelle au Sénégal. Ces fonds permettront, entre autres, d’équiper nos structures sanitaires de plateaux médicaux capables d prendre en charge les urgences néonatales», a expliqué M. Mbengue.

Il s’adressait à la presse en marge de l’installation, jeudi à Dakar, de l’Union départementale de mutuelles de santé de Pikine, bouclant ainsi la mise en place de 45 mutuelles départementales de santé qui polarisent 670 mutuelles de santé.

Au Sénégal, l’Enquête démographique et de santé continue 2014 indique que la mortalité infantile est passée de 65 à 54 pour mille naissances vivantes.

«Un autre projet sur lequel nous travaillons avec le ministère de l’éducation concerne les élèves. Nous voulons que ces derniers puissent être enrôlés par la Couverture maladie universelle», a ajouté Cheikh Seydi Ababacar Mbengue.

Selon lui, depuis son lancement, plus de trois millions d’enfants, 550 dialysés et plus de 30.000 femmes (pour la césarienne) ont bénéficié de l’offre de soins de la couverture maladie universelle.