Le débat sur le cumul des mandats électifs au menu des quotidiens du mardi

La presse du mardi à traite largement de la politique, insistant sur le débat sur le cumul des mandats électifs, suite à la destitution du député et conseillère municipale, Aïda Mbodj, de la Présidence du Conseil départemental de Bambey (Centre).
«Polémique sur le cumul de mandats électifs : La boîte de pandore», titre le journal EnQuête.

Sur cette question, le journal met à nu le procès de la classe politique et le laxisme de l’Etat.

«La classe politique et le cumul des mandats électifs : A l’épreuve de la loi», titre Sud Quotidien.

La Tribune donne la parole au maire Amadou Diarra qui réagit sur la destitution d’Aïda Mbodj et soutient que «Diouf Sarr (ministre de la Gouvernance locale) est allé trop loin».

«Destitution de la présidence du Conseil départemental de Bambey : Le malaise Aïda Mbodj», titre L’Observateur.

Dans ce journal, les partisans du député accusent le pouvoir de vouloir placer l’institution sous délégation spéciale.

«Aïda et ses conseillers ne travaillent pas pour les populations», réagissent les adversaires de Mme Mbodj.

A la Une de La Tribune, le maire de Dakar se prononce sur le déficit de ressources dans les collectivités locales.

«Khalifa réclame son emprunt obligataire», titre le journal, donnant la parole à M. Sall qui affirme : «Nos ressources traditionnelles ne nous permettront jamais de nous prendre en charge».

«Blocage de l’emprunt obligataire : Khalifa ne décolère pas», note Le Quotidien.

Commentant l’affaire de l’emprunt obligataire de la Ville de Dakar, L’As indique que «Aliou Sall défend Khalifa Sall».

A la Une de L’As, Karim Wade demande à ses militants de «s’unir et se massifier».

Walfadjri revient sur le drame de 2012 conduisant au double meurtre de Bara Sow et Ababacar Diagne et indique : «Pourquoi Cheikh Béthio n’a pas été jugé».

«Des coaccusés du Cheikh en détention préventive depuis quatre ans. Le jour où tout a basculé pour le guide des Cantakuun. L’impossible non-lieu pour le Cheikh», explique le journal.

Le Soleil se penche déjà sur le prochain Doing Business 2017 et informe que «le Sénégal s’attend à une amélioration de son rang» avec une possibilité de créer une entreprise en 6 heures.

Revenant sur la crise entre la Gambie et le Sénégal et informe que le footballeur «El Hadji Diouf à Kanilay pour jouer les bons offices».

Selon le journal, l’ancien capitaine des Lions a été reçu dimanche par Jammeh dans son fief. «Ce que Yaya m’a dit…», confie Diouf au journal, soulignant qu’une nouvelle rencontre est prévue ce mardi entre Diouf et le président gambien.

«Rassemblement contre son régime à la Place de l’Obélisque : Jammeh espionne Dakar», titre Le Quotidien, révélant qu’arrêté, l’agent de la Nia est menacé d’expulsion.