Le deal qui a fait perdre à Dakar la présidence de la Commission de l’Uemoa à la Une

Les quotidiens parus samedi mettent en exergue le bras de fer entre le Sénégal et le Niger pour la présidence de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), révélant ainsi un deal de l’ex-président, Me Wade, qui empêche la reconduction du Sénégalais Hadjibou Soumaré.
«Après d’intenses manœuvres et lobbying : Macky retarde la chute de Hadjibou», titre La Tribune, soulignant que «notre compatriote reste en poste jusqu’en juin 2016».

Notant que «Dakar perd le bras de fer», Le Quotidien estime que «Wade grille Hadjibou» car, «le Niger a surpris le Sénégal avec un pacte qui engage le Sénégal».

Selon le journal, Dakar était obligé de respecter un pacte signé en 2011 par l’ex-président et qui consistait à ce que le président Hadjibou fasse un seul mandat à la tête de la Commission de l’Uemoa et passe le relais au Niger.

«Après des discussions, les Chefs d’Etats de l’Uemoa ont finalement décidé de prolonger le mandat de l’actuel président de la Commission de 6 mois, avant que le Niger ne prenne le relais», ajoute Le Quotidien.

«Le deal de Wade qui a perdu Hadjibou», titre L’As, rappelant que c’est «l’ex-président qui a fait perdre au Sénégal l’exclusivité de ce poste».

Dans ce journal, on apprend que depuis sa création en 1994, le Sénégal a souvent occupé la présidence de la Commission étant donné que le siège de ladite structure, cheville ouvrière de l’Uemoa, se trouve à Ouagadougou (Burkina Faso).

«Le Sénégal étant la deuxième puissance économique de la zone Uemoa après la Côte d’Ivoire, il fallait respecter la hiérarchie. C’est ainsi que le poste de Gouverneur de la BCEAO revient toujours à un Ivoirien même si le siège est à Dakar. Le poste de Directeur de la Boad est réservé au Bénin avec comme siège à Lomé (Togo). Avec les manigances de l’ancien président Abdoulaye Wade, notre pays perd ainsi un privilège alors qu’il est la deuxième puissance économique de l’Uemoa», explique L’As.

Selon Le Témoin, «Hadjibou Soumaré (est) victime du péché originel de Me Wade» car, «le président Macky Sall n’a pu obtenir qu’un sursis de six mois pour son candidat».

L’As fait état de cascades de retraites au ministère de la Justice et estime qu’on va «un remue-ménage dans la magistrature».

1 Comment

  1. Dites nous que faire de Lamine Diack au lieu de nous paler de Wade . L’UEMOA n’est pas une monarchie

Les commentaires sont fermés.