Le conflit autour du pétrole et l’électricité alimentent les quotidiens du mercredi

La presse de ce mercredi accorde un traitement de faveur au pétrole sénégalais, avec le conflit entre les sociétés Far Ltd, Conocophillips et Woodside, et à l’électricité, avec la visite hier du ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall, et du Directeur général de la Société nationale d’électricité (Senelec), Mouhamadou Makhtar Cissé, à la centrale électrique de Thiona (Thiès) suite au «black-out» dans la nuit de dimanche à lundi dû à un incendie.

Pour le journal EnQuête, «le pétrole aiguise les appétits» avec ces conflits entre Conocophillips et Far Ltd autour des blocs sénégalais.

«Le Gouvernement de Mahammad Boun Abdallah Dionne joue au sapeur-pompier. Les deux parties concernées sommées de trouver au plus vite une solution à l’amiable», renseigne le journal.

Ce qui fait dire à Walfadjri que «Américains, Australiens et Ecossais se disputent le pétrole sénégalais».

Le Populaire qui précise que Far Ltd conteste un deal de 450 millions de dollars entre Conocophillips et Woodside constate «déjà une bataille de milliards autour du pétrole sénégalais».

«Malédiction de l’or noir-Le tong-tong pétrolier a déjà commencé», titre Le Témoin qui fait état de «nébuleux partage», poussant les Australiens de Far, Woodside et l’Américain Conocophillips à se quereller pour 170 milliards f cfa.

«Veille de Tabaski-Menace sur le système de transfert d’argent», alerte Le Populaire, informant que le réseau des prestataires de transfert veut bloquer le système la veille de la Tabaski.

Le journal souligne que le Renapta met à nu une grosse arnaque et le non-respect de la réglementation fixée par la Banque centrale.

Libération parle du renouvellement de la Convention de concession de Sonatel et indique que «l’Etat empoche 50 milliards de f cfa, avant de préciser que l’opérateur versera un chèque de 50 milliards en janvier prochain.

Nos confrères de Sud Quotidien mettent en exergue l’organisation de foires tous azimuts dans les quartiers de Dakar et notent que «les maires se sucrent, les populations trinquent».

Consacrant sa Une aux installations anarchiques sur l’emprise du réseau de la Senelec, Le Soleil informe que «l’Etat (est) déterminé à mettre de l’ordre» et a dégagé 2,5 milliards f cfa pour rénover la centrale de Thiona.

En visite à cette centrale, le ministre de l’Energie soutient à la Une de L’As que «nous ne sommes pas à l’abri d’autres incidents majeurs», poussant Le Populaire à préciser : «Vétusté des installations et non-respect des servitudes-Les 2 risques qui pèsent sur l’électricité».

Revenant sur les conditions de détention du présumé terroriste Ibrahima Ly, Le Quotidien indique que «Me Borso Pouye terrorisée» et a écrit au ministre de la Justice.

L’Observateur se focalise sur la posture d’opposant de l’ancien Premier ministre et décrit : «Abdoulaye Mbaye, l’ion indomptable». Le journal le qualifie de dissident dangereux qui peut faire très mal.

«Abdoul Mbaye, Ousmane Sonko, Nafi Ngom Keïta-Les nouveaux cauchemars de Macky», titre Walfadjri.