Le commerce des foulards marche à merveille

S’il y a un commerce qui marche à merveille ces derniers temps dans la capitale du Fouladou, c’est bien la vente des foulards. Ces morceaux de tissus sont vendus comme de petits pains au marché central et au marché de Sikilo. Même les marchands ambulants e:n font une priorité à travers les différentes rues de la ville. A en croire Mamour Faye, c’est vraiment la période des foulards qui satisfait le commerce au grand bonheur des vendeurs. « Nous vendons le mètre entre 750 et 1250 f selon la qualité du tissu » dira Mamour Faye. Une déclaration renchérie par Ousmane Ndiaye qui précise que les stocks sont en ligne d’épuisement en cette période de ramadan où les femmes surtout les jeunes filles se voilent en longueur de journée. Ramadan oblige, tous les moyens sont bons pour manifester sa dévotion, et cela dans un accoutrement décent.
ELHADJI MAEL COLY