Le clan des dodus, Don Ngor Mack et Hombre Ndeb No Ngor Mack

Le clan des DODU, traumatisé par la gêne et la misère de leur triste enfance, a commencé d’abord par se remplir la panse, dès qu’ils ont eu assez de sous pour manger à leur faim. A force d’abuser, ils sont devenus morbidement obèses, les pauvres!
Ensuite, pour le reste, qu’ils n’auront pas connu du moment qu’ils n’intéressaient personne, ils vont aussi se rattraper, comme ils peuvent. Et de manière débridée. Les traces de leurs histoires cocasses sont bien visibles…et audibles !
Heureusement qu’au Sénégal, on ne parle pas de tout, tout haut !
Cette gloutonnerie s’est commuée en une cupidité financièrophagique qui explique toutes les manœuvres et combines dans lesquelles l’un, HOMBRE NDEB NO NGOR MACK, grâce à la puissance décrétique de l’autre, DON NGOR MACK est complètement englué, et ils y sont si profondément empêtrés tous les deux que la seule solution qui s’offre à eux est la fuite en avant. Il faut conserver le pouvoir coûte que coûte, à la tête de la République de WATIATIA, sinon dès la prochaine défaite ce sera Haute Cour de Justice, CREI, et autres supplices qui risqueront de les faire régurgiter tout ce qu’ils auront avalé lors de leur festin pantagruélique à la tête de ce pays transformé en champ de ruines, tellement ils l’auront pillé voracement !
Depuis que je les connais, surtout DON NGOR MACK, je n’ai jamais vu une personne de leur âge présentée comme étant leur ami d’enfance, ou leur camarade de classe ne serait-ce qu’au primaire!
Ces frères étaient-ils des pestiférés dans leur enfance?
Ne soyons donc pas étonnés de leur comportement, les chocs névrotiques et les désirs refoulés d’une enfance traumatisée expliquent les comportements d’adulte plus tard.
Pour expliquer les actes de ces frères DODU aujourd’hui, il faut retourner à leur enfance.
Mais comme nous ne sommes pas des psychanalystes nous n’avons pas ce temps, nous nous contenterons d’une analyse systémique des actes que DON NGOR MACK pose et que HOMBRE NDEB NO NGOR MACK exécute, pour porter courageusement, la bonne information auprès de l’opinion, afin qu’elle se mobilise pour les bouter hors du pouvoir, et leur imposer ensuite une vraie reddition des comptes!

Le soleil brillera alors pour tous, dans la République de plus en plus bananière de nos jours, de WATIATA !

Cissé Kane NDAO

Président de l’A.DE.R

PS : toute ressemblance avec des personnages existants ou des évènements s’étant passés réellement relève du hasard, et notre chronique n’y fait aucunement référence. Sic !