Le cimetière de Pikine, le Burkina Faso et les pèlerins bloqués à Dakar à la Une ce weekend

La presse quotidienne s’émeut de la profanation du cimetière de Pikine, tout en rendant compte des résultats de la médiation menée par le chef de l’Etat Macky Sall au Burkina Faso et des suites de l’affaire liées aux pèlerins laissés en rade à Dakar.
Evoquant la profanation du cimetière de Pikine, dans la banlieue dakaroise, L’Observateur révèle que le corps d’une dame décédée vendredi a été ‘’déterré et une partie de son linceul emporté’.
Le quotidien du Groupe Futurs Médias (GFM) relève que la dépouille, ‘’en état de putréfaction, a été ‘’exposée à l’air libre’’, ‘’simplement recouvert de feuilles d’arbre’’.
Le sujet retient également l’attention de Libération. ‘’Le cadavre d’une dame déterrée’’, affiche le journal, ajoutant que la piste mystique est ‘’agitée’’.
Pour le quotidien Grand-Place, la réalité c’est que la défunte ‘’n’a jamais été agressée, tuée, ligotée puis jetée au cimetière de Pikine rue 10’’.
‘’Elle a été plutôt exhumée de sa tombe où elle était enterrée, depuis le vendredi 11 septembre dernier, suite à une mort naturelle.’’
Mais Direct Info livre une autre version des faits, en indiquant que la dame en question, âgée d’une trentaine d’années, a été ‘’tuée’’ et ‘’ligotée’’.
La Tribune abonde dans le même sens, en affirmant que ‘’jamais de mémoire de Pikinois, une telle horreur ne s’est produite dans la zone’’.
Parlant de la médiation engagée par Macky Sall, président en exercice de la CEDEAO, et son homologue béninois Boni Yayi, au Burkina Faso, aux mains d’une junte militaire depuis jeudi, le Soleil souligne en une ‘’des rencontres tous azimuts pour décanter la situation’’.
Le journal indique que cette médiation engagée depuis vendredi, ‘’est attendue avec beaucoup d’espoir’’ dans ce pays ‘’où la situation est bloquée depuis le coup d’Etat du général Gilbert Diendéré d’avant-hier’’.
Walfadji évoque pour sa part ‘’une médiation sur fond d’incertitudes’’. Dans son sommaire, le journal indique que ‘’la confusion règne’’ et ‘’chaque camp fixe ses exigences’’. Toutefois, il assure que le chef de l’Etat Macky Sall restera à Ouagadougou ‘’le temps qu’il faudra’’ pour décanter la situation’’.

En tout cas, note Le Quotidien, Diendéré, le nouvel homme fort du Burkina Faso, est ‘’face à son destin’’.
Le journal souligne dans le même temps que ‘’Macky Sall [est] déterminé à décrocher un accord’’.
Sur un tout autre plan, l’affaire des pèlerins bloqués à Dakar continue encore d’alimenter la chronique.
‘’Leur pèlerinage avorté, les 131 candidats se tournent vers la justice’’, titre Le Quotidien. Et selon l’As, ils ‘’menacent de porter plainte contre l’Etat’’.
Tout cela ne semble guère surprendre Enquête, qui fait état de ‘’multiples couacs dans l’organisation du Hajj’’. Son titre ‘’Chronique d’un désastre annoncé’’ est d’ailleurs on ne peut plus évocateur.
En sport, la presse exulte après le sacre du Sénégal aux Jeux africains, grâce à sa victoire sur le Burkina Faso (0-1).
‘’Sacré historique !’’, s’exclame Stades. ‘’His-to-rique !’’, renchérit de son côté Jour de Sport, tandis que Le Soleil note que ‘’le Sénégal remporte son premier trophée continental’’.
Bref, c’est toute la presse quotidienne qui salue cette grosse performance des Lions.