Le château d’eau de Ndoga Babacar est à sec…aucune goutte pour les besoins naturels

Voici un peu plus de 3 mois que Ndoga Babacar, Chef lieu de la commune du même nom dans le département de Tambacounda, où s’éveillent plus de 2300 âmes, souffre d’un manque criard d’eau. Le seul forage est à l’arrêt et point de solution pour le remettre en marche. La panne est telle qu’il faut plus d’une dizaine de millions pour une solution. La seule solution trouvée par la mairie, est de louer les services d’un camion citerne pour offrir le liquide précieux à ces populations quine savent plus à quelle autorité s’adressée. Pire, l’eau servie provenant du village de Souaré counda à plus de 7 km d’ici ne semble pas du être de meilleure qualité. Malheureusement pour ces populations prises en otage par cette situation, seul le puits de l’école élémentaire est fonctionnel pendant ces temps cette période de canicule. Au Maire de cette commune, Omar Déme, de souligner que tous les lieux où les gens font leur besoins naturels, sont très sales faute d’eau : les toilettes, le poste de santé etc. Cette panne est expliquée par le fait que la pompe du forage n’est plus à mesure de sortir de l’eau. Comme si les nappes seraient à sec. Ce qui est regrettable est que toutes les autorités seraient informées mais point de solution de leur part. Aux pauvres populations de la commune du Directeur Général de l’APDA, Ibra Ndiaye, de prendre encore leur mal en patience car avec l’hivernage qui pointe à l’horizon, il sera très difficile à ces paysans d’être dans les champs sans eau.