Le Burkina Faso fait les choux gras des quotidiens du mercredi

Les quotidiens du mercredi mettent en exergue la crise burkinabé, avec le sommet extraordinaire d’hier de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(Cedeao) qui a décidé de réinstaller aujourd’hui le président de la transition, Michel Kafando.

«Sommet de la Cedeao sur le Burkina : Macky accélère ses collègues», titre L’As, dans lequel journal, le président en exercice de la Cedeao estime : «Il y a urgence d’agir pour éviter l’impasse et le chaos».

Selon Le Quotidien, «le Burkina retourne, à la transition».

«Le putschiste réinstalle le président du Faso…Il se plie aux décisions de la Cedeao», titre Le Populaire, soulignant qu’un haut comité de chefs d’Etat conduit par Macky Sall se rend aujourd’hui à Ouagadougou.

«Michel Kafando réinstallé aujourd’hui», titre Le Soleil qui fait état de recherche de solutions consensuelles.

De l’avis du Témoin, «la Cedeao a rectifié sa médiation» en envoyant quatre chefs d’Etat à Ouaga.

Le journal Libération revient sur la mort du mannequin Maty Mbodj et informe que deux dealers et un taximan (sont) arrêtés».

A la Une de La Tribune, l’ancien ministre des Collectivités locales, Aliou Sow parle de » son «audience avec Macky Sall». «Je n’ai pas créé un parti pour aller me compromettre», dit M. Sow.

L’Observateur s’intéresse à la nomination de consuls et de consul généraux et titre : «Les choix peu diplomatiques de Macky Sall».

Selon ce journal, le parti présidentiel fait main basse sur la France