Le bilan sénégalais de la bousculade de Mina toujours à la Une

La bousculade de Mouna, près de la Mecque, qui a fait plus de 700 morts dont 11 Sénégalais, continue de faire les choux gras de la presse sénégalaise.

«Nombre de Sénégalais morts à la Mecque : La loi de la censure», titre EnQuête.

Ce journal explique que le bilan de pèlerins sénégalais ayant perdu la vie aux Lieux Saints de l’islam n’est toujours pas établi de façon officielle et définitive, mais que le Mankeur Ndiaye, ministre des Affaires étrangères se rend aujourd’hui à Ryad pour rencontrer les autorités.

«La Liste s’allonge», écrit La Tribune à sa Une, soulignant que le Sénégal a enregistré un11ème décès et trois réapparitions dans le drame de Mina.

«La justice face à l’équation des disparus. 2400 appels reçus par la cellule de crise. Aïda Ndiaye Bada Lô et 48 autres compatriotes parmi les pèlerins introuvables», détaille La Tribune.

Traitant du bilan côté sénégalais de la bousculade de Mouna, Le Populaire note que «la pression monte !» car, la cellule de crise a reçu 2400 appels dont 534 demandes d’identification.

Selon nos confrères du Populaire, des Sénégalais approuvent les trois jours de deuil national décrété du jeudi au samedi.

«Pèlerins décédés en Arabie Saoudite : Après la bamboula, le deuil !», s’exclame Le Témoin, soulignant que le Gouvernement festoie avec l’ambassadeur saoudien à Dakar avant de décréter le deuil.

Libération revient sur la fausse alerte à la bombe du 4 août à l’hôtel Radisson et informe que «les suspects sont perdus par des sms».

Ce journal donne les conversations entre les mis en cause. L’un dit : «Je vais te dénoncer à la police», et l’autre répond : «Non, tu recevras le reste de l’argent».

«Affaire Bara Sady, Kane Diallo, Ndèye Khady Guèye, Ndongo Diao, Carmello Sagna : Ces dossiers aux oubliettes ?», titre L’As.

Toujours en justice, Direct-Info ouvre sur le dossier de l’ex-président tchadien, et indique que le magistrat «feu Kéba Mbaye avait jugé Habré».

Ce journal rappelle les propos du juge Mbaye envers Hissène Habré : «C’est un grand africain, un grand chef d’Etat et un grand guerrier dans le sens noble du terme».

1 Comment

  1. Bonjour Xibaaru.
    Je vous envoie ce commentaire pour rétablir une vérité historique. En effet lors de la remise de la tapisserie « Magal de Touba « au siège des nations unies, Mr le ministre mankeur Ndiaye a dit a la RTS que c’est le President macky Sall de passage au siège a constate l etat de vétuste du tableau et a promis de leur offrir une tapisserie neuve identique. Alors que c’est tout a fait faux, archi-faux. Il a menti. C’est le President abdoulaye Wade qui a fait le constat en 2009 et avait instruit son ministre de la culture d’alors Leye et le directeur des manufactures de Thies Sidy Seck de préparer un autre tableau aux nations unies. Et en 24 mois en fin2011, le tableau était déjà prêt et le PR avait demande au ministre des affaires étrangères Mr Niang de trouver les modalites de remise du tableau. Ce qui a tarde a se fair jusqu a a l arrivée de macky Sall au pouvoir. Et le ministre Y ndour ayant eu écho de la tapisserie a fait la levée en aout 2012 comme si c’était lui l initiateur. Donc le tableau est disponible depuis 4ans. Rendez hommage a Wade.le visionnaire honnêteté. Un agent des manufactures de Thies

Les commentaires sont fermés.