L’auto-saisine du Procureur sur le Protocole de Rebeuss à la Une ce mardi

L’autosaisine du Procureur Serigne Bassirou Guèye sur le Protocole de Rebeuss qui aurait permis la sortie de prison de l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, après s’être engagé à verser 21 milliards à l’Etat sénégalais dans le cadre de l’affaire des chantiers de Thiès, est largement commentée par les quotidiens mardi.
«Autosaisine dans l’affaire des 74 milliards-Le Procureur ouvre le protocole», titre Le Quotidien, informant que Samuel Sarr, qui accuse Idrissa Seck d’avoir détourné cette somme sera entendu aujourd’hui.

«Autosaisine du Procureur général sur le Protocole de Rebeuss-Le grand tournant !», s’exclame EnQuête.

Le Témoin qui parle de rebondissement dans l’affaire du Protocole de Rebeuss indique que «le Procureur de la République s’auto-saisit» et que Samuel Sarr sera à la Sûreté urbaine aujourd’hui.

«Le ministre Mame Mbaye Niang, le notaire Nafissatou Diop, l’avocat Me Ousmane Sèye pourraient défiler devant les enquêteurs», informe Le Témoin.

«Le Procureur distribue des convocations. Samuel Sarr et Birahime Seck ouvrent le bal devant la Sûreté urbaine. Rewmi exige la convocation de Wade et Macky», détaille L’As.

«Affaire des 74 milliards entre Wade et Idy-Le Procureur ouvre le protocole de Rebeuss», titre Le Populaire.

Sur cette réouverture du Protocole de Rebeuss, Walfadjri écrit que «le Procureur va entendre Samuel Sarr, Idy et Cie» et souligne que le parti Rewmi souhaite que tous les acteurs soient convoqués.

Toutes choses qui font dire à L’Observateur que «le procureur (est) sur un chantier Seck et périlleux» car, il est impossible d’enquêter sur des fonds politiques.

Ce qui pousse Sud Quotidien à s’interroger : «Le Procureur ira-t-il jusqu’au bout ?»

De son côté, La Tribune estime que «les Libéraux étalent leur linge sale».

Le Soleil revient sur le 27ème Sommet de l’Union africaine et informe que «Bathily (Abdoulaye, est le) candidat du Sénégal» pour la présidence de la Commission de l’organisation continentale dont l’élection est prévue en janvier 2017.

«Candidature de Bathily à l’UA-Macky gagne la première manche», note Libération, à côté de L’As qui indique : «Bathily gagne la première manche».