L’audition avortée de l’inspecteur Ousmane Sonko à la Une des quotidiens du jeudi

Les quotidiens parus jeudi mettent en exergue l’audition avortée par la Conseil de discipline de discipline du ministère de la Fonction publique de l’inspecteur des impôts et domaines, Ousmane Sonko, par ailleurs président du parti politique +Pastef+, accusé de divulgation de secrets professionnels.

«Comparution ajournée devant le conseil de discipline-Le casse-tête Sonko», titre le journal EnQuête qui précise que le Conseil refuse la présence des 5 avocats de l’inspecteur des impôts et domaines.

Parlant d’échec de l’audition, La Tribune indique que «la radiation de Sonko (est) différée».

«Audition avortée d’Ousmane Sonko-Les raisons d’un fiasco», titre Walfadjri. Le journal informe que le mis en cause refuse de parler en l’absence de ses cinq conseils.

Dans ce journal, Sonko prévient : «la gouvernance par la colère et par la violence ne passera pas».

Il ajoute dans Sud Quotidien : «Ils veulent me radier et condamner à six mois de prison».

Dans Direct-Info, il se veut plus clair et affirme : «Après ma radiation, c’est 6 mois d’emprisonnement».

Toutes choses qui font dire au Populaire que «Sonko éventre le plan ourdi contre lui par le palais».

A sa Une, ce journal informe que «les avocats de l’Etat traquent…l’Etat pour rentrer dans leurs fonds» dans le cadre de leurs prestations dans la traque des biens mal acquis. Le journal souligne que dépitées, les robes noires menacent de se faire entendre.

Le Quotidien insiste sur la reprise des constructions sur la Corniche, à Dakar, et estime que «les promoteurs nagent dans le bonheur».

Pendant ce temps L’Observateur enquête sur le magnat du pétrole sénégalais et titre : «Baba Diao ITOC entre ombres et lumières». Le journal révèle son mépris face aux accusations de ses pourfendeurs et comment il a bâti sa fortune de 270 milliards f cfa.

«Surnommé Diao Maths, il a obtenu la mention Très Bien au Bac C», ajoute L’Observateur.

En faits divers, L’As informe qu’une dizaine de mineurs sont gardés à la vue à la section de recherche, et que «l’Ado de 14 ans vole 27 millions à son père». Nos confrères renseignent que le gosse se pavane dans les hôtels de Dakar et Saly et fait la bamboula. «De retour à la station balnéaire, il fait un grave accident et se fracture les jambes», ajoute L’As.