L’audit des conseils des ministres à la Une des quotidiens du jeudi

Divers sujets allant de la politique aux faits divers, en passant par l’économie, font le menu des quotidiens parus jeudi.
La Tribune revient sur la décision prise hier en Conseil des ministres pour la tenue d’une conférence territoriale d’évaluation de l’exécution des investissements dans chaque région et titre : «Conseils des ministres délocalisés, promesses…Macky veut auditer ses engagements».

Ce qui fait dire à Sud Quotidien que «Macky évalue ses promesses» faites lors des conseils des ministres décentralisés.

«Macky veut un point sur les investissements», renchérit EnQuête.

Le Soleil se focalise sur la stratégie nationale d’urbanisme dont on discutée en Conseil des ministres et note que le Gouvernement veut «intensifier l’assainissement urbain».

«Audit technique des installations électriques du domaine public», ajoute Le Soleil.

«Assainissement de Dakar-Macky met la pression sur le Premier ministre», écrit Walfadjri.

En politique, ce journal prédit «un avenir sombre pour Benno (coalition présidentielle)», minée par des frustrations, des querelles de leadership, entre autres.

Au même moment, Le Populaire affiche «les coups de gourdin de Me Mame Adama Guèye (ancien candidat à la présidentielle de 2007)» qui analyse la situation nationale.

«En termes de reniement, Macky a trompé le peuple, rien ne peut l’effacer dans la mémoire collective. Aujourd’hui, le sésame pour avoir une responsabilité, c’est la Carte de l’Apr. C’est comme si on n’avait pas changé de régime», estime Me Guèye.

Parlant de la répartition ses 80 électifs du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), L’Observateur indique que «Macky s’adjuge la part du lion» car, sur les 80 élus, l’Apr obtient 56 sièges, le Ps 10, l’Afp 7, l’Ucs 2 et le Pds 1.

Les quotidiens commentent aussi le verdict du recours gracieux de la Sonatel suite à sa condamnation par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) à 13,956 milliards f cfa.

«L’Artp dégraisse l’amende de la Sonatel de 12,459 milliards», note Le Populaire, faisant dire au Témoin que «l’Artp ramène la sanction à 1,5 milliard».

«Quand le collège de l’Artp se désavoue pour baisser l’amende de Sonatel-Un scandaleux ndewënël de 12,4 milliards», titre Libération qui fait état de montant de 1,5 milliard sorti de nulle part.

De son côté, L’As donne «les maladresses de Malick Diop (Dg de l’Agence sénégalaise de promotion des exportations)» au Forum économique de Bruxelles.

Le journal explique que maître d’œuvre de la participation sénégalaise en tant que Dg de l’Asepex, Malick Diop a écarté l’ambassadeur du Sénégal à Bruxelles, Amadou Diop, de l’organisation.

Dans son dossier du jour, EnQuête s’intéresse à l’hygiène des femmes au Sénégal et fait état de «casse-tête féminin». «Dépigmentation, greffage, sac à main au contenu douteux, sous-vêtements non cotonnés…Ces faux alliés de la femme», révèle le journal.

Pendant ce temps, Direct-Info met les ménages sénégalais à l’épreuve de la Tabaski, et présente «septembre, (comme) le mois le plus long…»

La grève avortée des agents des impôts et domaines intéresse Le Quotidien qui estime que «le SAID (est) sans quitus de sa base». «Le syndicat se réfugie derrière le Médiateur et les chefs religieux», informe le journal.