L’Association des Ressortissants de la Casamance Naturelle satisfaite de la marche des femmes

Yaya Badji, président de l’ARCAN (Association des Ressortissants de la Casamance Naturelle) se prononce sur la marche des femmes de Kédougou sur la paix en Casamance qui a eu lieu dans la ville de Kédougou : « Je suis animé par un sentiment de satisfaction à plusieurs niveaux parce que les femmes de Kédougou ont organisé cette marche pour elles mêmes mais aussi pour nous-mêmes. Pour ces femmes, le Sénégal est un et indivisible, pour nous parce que nous sommes nés en Casamance. C’est tout la satisfaction que nous avons de cette marche. Les femmes de Kédougou ont compris que le développement ne peut se faire sans la Paix, que le Plan Sénégal Emergent prôné par le Président de la République ne peut se faire sans la Paix partout au Sénégal. Quand une région souffre, c’est comme si tout le sénégal souffrait. Elles l’ont compris par ce que Kédougou, c’est aussi les peulhs, les malinkés, les bediks, les bassaris. Les négociations pour la paix doivent être inclusives, toutes les régions doivent être représentées pendant ces négociations par ce que ce n’est pas que l’affaire des casassais, c’est l’affaire de tous les sénégalais. Nous sommes très satisfaits et nous prions le bon Dieu pour qu’il exauce tous les vœux formulés pour ce retour tant recherché de la Paix en Casamance »
Propos recueillis par Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com