L’Assemblée nationale et le ministre de l’éducation à la Une des quotidiens du lundi

L’éducation, la justice et la politique sont parmi les sujets mis en exergue dans les quotidiens de ce lundi.

EnQuête s’intéresse au verdict de la Cour suprême en faveur des 690 élèves-maîtres exclus pour fraude et informe que «l’Assemblée nationale arme Serigne Mbaye Thiam».

Selon le journal, 70 parlementaires ont signé la demande de résolution de soutien au Ministre de l’Education nationale.

«Le ministre pas prêt à se conformer à la décision de la Cour suprême. Cissé Lô et Ibrahima Lô demandent l’exclusion des enseignants grévistes», détaille EnQuête.

«Assemblée nationale-Affaire des élèves-maîtres : La majorité casse l’arrêt de la Cour suprême», titre Sud Quotidien.

Pour Le Quotidien, Serigne Mbaye Thiam a dit «non à la Cour suprême» concernant la réintégration des 690 élèves-maîtres.

«Sur une dictée de 374 mots, l’un d’eux a fait 140 fautes», révèle le ministre de l’Education dans la manchette de Libération.

Traitant de l’actualité judiciaire, L’As donne la parole au président Macky Sall qui affirme : «Pas de grâce pour Karim Wade !».

Walfadjri revient sur le putsch manqué de Diendéré au Burkina Faso et met en exergue «cet enregistrement gênant pour Macky».

«Enquête sur la profanation de tombes aux cimetières de Pikine : La police sur les traces d’un réseau. Le fossoyeur brouille les pistes. La famille d’un défunt renonce à une plainte», détaille L’Observateur à sa Une.

Sur la lutte contre le terrorisme, ce journal informe que «des chiens renifleurs sont à l’aéroport de Dakar pour fouiller les colis».

A sa une, Libération affiche «l’énigme Sadio Gassama», passé de la Faculté de médecine de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) au bastion de l’Etat islamique en Syrie.

«Son père et ses proches dans le désarroi total», note le journal.

En politique, Le Quotidien fait état de «pressions sur Macky» en ce qui concerne la réduction de son mandat.

«S’il ne respecte pas sa parole, il en subira les conséquences», estime le professeur Babacar Guèye, à côté du professeur Demba Sy qui soutient : «Nous allons le pousser à respecter son engagement».

«Idrissa Seck contre Macky : La bataille de Tivaouane se prépare», note Walfadjri.

Le journal L’As se focalise sur l’embellissement de la Place de l’Indépendance et y voit «une nouvelle déclaration de guerre de Khalifa Sall contre le régime».