L’arrestation en Gambie de Boy Djinné au menu des quotidiens du lundi

La fin de cavale de Modou Fall alias «Boy Djinné», arrêté dans un hôtel en Gambie, après sa 11ème évasion de prison de la semaine dernière, à Diourbel (Centre), est largement commentée par les quotidiens parus lundi.

«Arrestation en Gambie : Comment la Section de recherche (de la gendarmerie nationale) a ferré Boy Djinné et son transporteur», note Libération.

Ce journal explique que les gendarmes sénégalais ont localisé les deux hommes avant de les signaler à la police gambienne car, ils ne pouvaient pas intervenir en pays étranger.

«Arrestation de Modou Fall en Gambie : Boy Djinné, fin de cavale», titre L’Observateur.

Nos confrères soulignent que «la géolocalisation et les renseignements ont permis de retrouver le fugitif dans un hôtel à Banjul et que la Convention police à police permet de l’extrader».

«Comment la gendarmerie a alpagué Boy Djinné», écrit de son côté EnQuête, alors que L’As fait des «révélations sur l’interpellation de Boy Djinné».

Le journal informe que le fugitif est en détention dans un commissariat de Banjul et que les autorités de Dakar s’activent pour son rapatriement le plus rapidement possible.

Le Témoin saisit l’occasion et déroule en exclusivité «le film du cambriolage de Boy Djinné» au dépôt de boissons «Abreuvoir» à Castors, à Dakar.

En politique, Le Quotidien parle de la candidature du Parti socialiste à la prochaine présidentielle, de l’avis des cinq sages sur la réduction du mandat présidentiel, du bilan de Macky…et estime que «Tanor (Sg du Ps) trace sa voie».

Dans ce journal, Ousmane Tanor Dieng soutient : «J’ai dit que je n’envisage pas de me présenter. Macky ne peut pas ne pas respecter l’avis des 5 sages».

«Acclamations à Khalifa Sall lors de l’Ecole du Parti : Tanor Dieng reconnaît une tentative de sabotage», écrit Le Témoin.

Sur l’appel à concertation de Macky Sall à l’opposition, EnQuête note que «le Parti démocratique sénégalais (Pds) pose ses conditions», et révèle que «le chef de l’Etat a reçu au Palais son ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye».

Le même journal consacre sa Une au business de la ferraille au Sénégal et décèle «une escroquerie sur 10 milliards».