L’armée, la politique et les faits divers à la Une des quotidiens du mercredi

La presse parue ce mercredi met en exergue l’actualité relative à l’armée, à la politique et aux faits de société.
«Révélations de Macky Sall sur les 1200 soldats : Le Sénégal a envoyé des officiers en Arabie Saoudite», titre La Tribune.

De son côté, L’As se focalise sur la «grogne dans l’armée» et informe que «75 familles de militaires sont menacées d’expulsion».

En politique, Le Quotidien écrit que l’ancien Pm lance son parti samedi et note qu’ «Abdoul Mbaye (descend) dans l’arène».

«Conquête du pouvoir : Abdoul Mbaye va défier Macky», titre Walfadjri.

Dans Le Populaire, accusé d’ingérence dans la vie politique et judiciaire sénégalaise, «l’ambassadeur de France sans remords».

«Je ne retire pas un mot de ce que j’ai dit. Pourquoi ne pas dire qu’un chat est un chat. Je ne pense pas qu’il y avait un Sénégalais qui pensait que Karim Wade serait acquitté de ce procès. La France reste le premier dans tous les critères du Sénégal», développe Jean Félix Paganon.

Parlant de leurs financements occultes, du trafic d’influence, Rewmi quotidien donne «l’argent sale des partis politiques et de mouvements citoyens».
A sa Une, le journal EnQuête parle du terrorisme et du blanchiment de capitaux et note que «Diokhané extradé du Niger et ses présumlés coaccusés sont emprisonnés à Rebeuss». Selon le journal, il y a une jonction avec l’affaire imam Ndao.

«Dakar-Avancée de la mer : 8 mois après la houle, le chaos perdure», titre L’Observateur, soulignant qu’à Hann Montagne, les populations dorment sur un seul œil, et qu’à Thiaroye, les robinets sont à sec.

Selon Direct-Info, obsolète, l’appareil de radiothérapie de l’hôpital Le Dantec tombe souvent en panne, et la radiologie inaccessible. «Deux grandes tumeurs dans la lutte contre le cancer», note le journal.

Libération poursuit les «Panama Papers» et précise que «pas d’officiel sénégalais impliqué dans l’évasion».

Revenant sur les journées d’informations de la Direction générale des impôts et domaines (Dgid), Le Soleil estime que cette structure «promeut le civisme fiscal» après avoir réalisé 1.000 milliards de f cfa de recettes en 2015.