L’APR en veut toujours à Amsatou Sow Sidibé : «Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne »

«Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne !» Le ministre conseiller du président de la République vient de faire les frais, de cette célèbre formule de Jean-Pierre Chevènement, qui est toujours d’actualité.

«Se taire ou se démettre». Une pique et en même temps un conseil de Doudou Ka à l’adresse de sa «grande sœur» Amsatou Sow Sidibé qui ne cache plus, depuis quelques temps, son dépit de la politique de Macky Sall. «Son statut de ministre conseiller ne peut plus durer et elle doit avoir le courage et l’honnêteté de s’en aller. Si ce n’est pas le cas, alors elle eût mieux valu se taire», martèle Doudou Ka. Il s’exprimait hier en conférence de presse pour échanger avec les journalistes sur les stratégies de son Mouvement de soutien (And Falat Macky Sall ak Doudou Ka) pour la réélection de l’apériste en chef en 2017. «Cela est d’autant plus vrai qu’on ne peut travailler à côté du président et en même temps vouloir se mettre en face pour émettre d’acerbes critiques contre ce même président. En tant que conseiller, il est dans votre rôle premier d’en faire part au président au lieu de présenter un discours au « tribunal du logos », conseille-t-il au leader de Car leneen. «Votre rôle, lui dira-t-elle, n’est pas de dénigrer de conseiller». «Pour dénigrer ou plutôt critiquer, émettre des doutes dans l’esprit des sénégalais, il fallait d’abord démissionner», ressasse-t-il.

Rewmi