L’appel de l’opposition à la démission du ministre de l’Intérieur à la Une des quotidiens du samedi

Les quotidiens du samedi commentent l’appel lancé, vendredi à Dakar, par l’opposition pour la démission du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Abdoulaye Daouda Diallo, dont elle ne veut plus voir gérer l’organisation d’élections.

«Evaluation du référendum : Le front du Non joue la prolongation», titre Sud Quotidien, informant que ce campa veut le départ de Doudou Ndir (président de la Cena) et d’Abdoulaye Daouda Diallo (ministre de l’Intérieur).

Selon Walfadjri, «l’opposition récuse Abdoulaye Daouda Diallo et Doudou Ndir» et conteste les résultats du référendum.

Dans Le Témoin, l’opposition affirme que «Abdoulaye Daouda Diallo partira par A ou B» et réclame aussi le départ de Doudou Ndir de la Cena.

«Par A ou B, Abdoulaye Daouda Diallo va quitter. Il ne va plus organiser les élections. Nous allons utiliser tous les moyens pour le faire partir», promet l’opposition.

De son côté, L’As note que «l’opposition réclame la tête de Doudou Ndir».

Grand Place constate des «débauchages en vue» par le pouvoir pour massifier son camp et affaiblir l’opposition.

L’extradition d’un Marocain visé par un mandat d’arrêt européen fait la Une de Libération qui note que «Macky livre Ahmed Tahiri à l’Espagne».

Revenant sur le traitement de l’affaire Aïda Ndiongue, EnQuête fait état d’ «étonnement et surpris au Palais».

«Le Chef de l’Etat a marqué son étonnement en apprenant que l’ex-sénatrice avait continué à être payée, malgré le fait que son dossier soit en justice», écrit EnQuête.