Lamine Keita met la barre haute pour le drapeau du Maire de Bignona

Pour la renaissance de la lutte dans le département de Bignona, les acteurs du sport national peuvent compter sur le Maire de Bignona. Depuis l’année dernière, Mamadou Lamine Keita a initié le tournoi du drapeau du Maire à l’image de la coupe du Maire de football. Les jeunes lutteurs de la commune de Bignona et d’autres venus de l’intérieur du département se rivalisent pour remporter la cagnotte le plus prisée de la saison pour le moment. La finale de la 2ème édition a eu lieu Dimanche dernier et a battu tous les records. De la participation des lutteurs à la mobilisation et passant par les primes reçues, tout a été revu à la hausse. Des lutteurs ont reçu jusqu’à 300 000f de prime. Certains n’en revenaient pas tellement cela a été une surprise pour eux. En plus de ces primes importantes et encourageantes pour les jeunes lutteurs, le Maire de Bignona a remis une subvention à toutes les écuries légalement constituées de sa commune. Une première mais le Maire veut, dit-il, mettre tous les sportifs de sa commune au pied d’égalité pour leur donner les mêmes chances. C’est un peu aussi à l’image de ce que l’institution fait pour les ASC qui reçoivent également des appuis pour les navétanes. Mamadou Lamine Keita ne veut pas s’arrêter à cela, il a décidé d’accompagner les lutteurs de sa commune dans leur préparation et lors des compétitions éliminatoires du drapeau du chef de l’état. Il faut dire que le drapeau du Maire de Bignona est parti pour être l‘événement annuel de la lutte dans le département car déjà, il dépasse le cadre communal et devient un rendez-vous départemental. En effet, les jeunes sont venus de partout pour prendre part à cette compétition. D’ailleurs, les vainqueurs ne sont même de la commune de Bignona. En poids léger c’est « Amanssaw » de Badiane (commune Djinaky, arrondissement Kataba 1) qui est champion tandis qu’en poids lourd c’est « Boy Abéné » (arrondissement Kataba1) qui a remporté le drapeau en battant Eumeu Sène de Badiana à l’issue d’un combat de haute facture. La grosse surprise dans ce tournoi c’est l’élimination du grand champion Agustu en demi-finale de la catégorie des poids lourds ; il a été battu par le champion Amanssaw.